L'incontinence par regorgement

L'incontinence urinaire par regorgement
0 avis

Cette forme d'incontinence est, dans la plupart des cas, imputable à un rétrécissement de l'urètre, par exemple lors d'hypertrophie sénile de la prostate.
C'est pourquoi elle touche plus particulièrement les hommes.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/01/2016

L'incontinence par regorgement

Le blocage de l'urètre entraîne l'accumulation de l'urine dans la vessie et la distension progressive de la paroi vésicale interne. La pression intra-vésicale, causée par la rétention d'une grande quantité d'urine, finit par forcer le rétrécissement de l'urètre. L'urine s'écoule alors en permanence goutte-à-goutte.

Le traitement de cette forme obstructive de l'incontinence par regorgement, consiste à lever l'obstacle à l'écoulement par voie chirurgicale, c'est-à-dire généralement à enlever la prostate.

Outre la forme obstructive de l'incontinence par regorgement,il existe une incontinence par regorgement de type fonctionnel, pouvant toucher également les femmes.

Elle provient d'une faiblesse du muscle vésical avec une capacité insuffisante à se contracter, conduisant à une distension passive de la vessie, avec émission d'urine goutte-à-goutte occasionnelle ou permanente.

Cette affection peut survenir notamment à la suite de la prise de médicaments (par exemple les inhibiteurs de l'IEC (Inhibiteurs de l'Enzyme de Conversion), les bêtabloquants, les antidépresseurs, les sédatifs), de troubles du métabolisme (diabète sucré), de maladies du système nerveux central (maladie de Parkinson)...

Le traitement dépend de la maladie déclenchante. Dans la mesure où l'incontinence par regorgement est toujours liée à un risque de rétention urinaire, il peut être nécessaire, dans certains cas individuels, d'évacuer l'urine plusieurs fois par jour à l'aide d'une sonde.

Si l'incontinence fonctionnelle par regorgement n'est pas causée par les effets secondaires de médicaments, il est possible de rétablir la fonction vésicale à l'aide d'un entraînement à la miction : fixer quotidiennement à heures régulières, la vidange de vessie aux toilettes.

Les traitements médicaux envisageables après consultation du médecin peuvent être basés sur les cholinergiques pour les vessies hypotoniques.

Dans le cas d'obstacle à la vidange, on cherchera à lever cet obstacle avant tout.

 

L'incontinence réflexe

Dysfonctionnement ou suppression des nerfs exerçant une activité inhibitrice sur les centres de la miction dans le cerveau.

L'incontinence réflexe a pour origine certaines maladies neurologiques qui affectent la moelle épinière ou le cerveau. La vessie travaille de façon réflexe. L'incontinence réflexe s'observe dans les lésions de la moelle épinière, comme les paraplégies, la sclérose en plaques ou certaines tumeurs.

 

À lire aussi
Comment apparaît l'incontinence urinaire ?

La faiblesse urinaire

L'incontinence par instabilité vésicale

Parler de l'incontinence à un spécialiste

Prévenez le problème de l'incontinence

Le programme d'exercices de gymnastique périnéale


Source

Dossier réalisé avec l'aide de la société Hartmann


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/01/2016

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les traitements contre les fuites urinaires
Kiné, médicaments, chirurgies…, on peut venir à bout des fuites urinaires ! Mais attention : que l’i…
Les fuites urinaires et les cystites
Gênantes, désagréables, embarrassantes, les fuites urinaires peuvent gâcher la vie ! Ce sont pourtan…
Les causes de l'incontinence urinaire
L'incontinence urinaire, les pertes involontaires d'urine sont liées à un mauvais fonctionnement de …