Soigner les diarrhées aigües par l'homéopathie

Traiter la diarrhée par l'homéopathie
2 avis

Douleurs, crampes, flatulences... les problèmes de diarrhées peuvent rapidement vous gâcher le quotidien. En fonction des causes et des symptômes, il existe différents remèdes homéopathiques pour vous aider et vous soigner.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Jean-Pierre Roy, Pharmacien
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 07/04/2014

Homéopathie et diarrhées fonctionnelles simples

Podophyllum peltatum

  • Diarrhée abondante précédée de douleurs et de borborygmes (bruits de gargouillement ou les fameux "glou glou glou" ), de bonne heure le matin, ou avant midi, suivie de ténesme, de faiblesse, de sensation de vide dans l'abdomen.

  • Amélioration par la chaleur et couché sur le ventre.

 

Aloe socotrina

  • Diarrhée avec beaucoup de gaz et insécurité sphinctérienne.

 

Chamomilla

  • Diarrhée de la dentition.

  • Hyperesthésie à la douleur.

  • Caractère coléreux, détestable, capricieux.

 

Colocynthis

  • Diarrhée avec douleurs aiguës, crampoïdes, à début et fin brusques, améliorées plié en deux, par la pression forte, par la chaleur.

 

Magnesia phosphorica

  • Mêmes caractéristiques que Colocynthis, dont il est le remède aigu, mais dont on ne retrouve pas le caractère coléreux.

 

Magnesia carbonica

  • Diarrhée du nourrisson, aqueuse, verte, écumeuse comme du frai de grenouille, d'odeur aigre.

 

lpeca

  • Selles avec beaucoup de ténesme, de vomissements et absence de soif.

  • Langue propre ou peu chargée.

  • Matières d'aspect variable : fermentées, vertes, écumeuses, parfois sanglantes.

 

China

  • Grande flatulence dans tout l'abdomen

  • Diarrhée sans douleur mais avec grande faiblesse

  • Diarrhée après abus de lait ou de fruits.

 

Croton tiglium

  • Selles jaunes, aqueuses, expulsées en jets brusques comme « un coup de fusil ».

  • Elles sont provoquées par l'ingestion de la plus petite quantité d'aliments ou de liquides.

  • Diarrhée après antibiotiques.

 

Argentum nitricum

  • Diarrhée motrice par trac, avec beaucoup de flatulence, chez sujet agité toujours pressé.

 

Gelsemium

  • Diarrhée motrice par trac, sans flatulence, chez sujet obnubilé, tremblant.

 

Homéopathie et diarrhées fébriles

Aconitum napellus

  • Diarrhée verte, suite de coup de froid vif, avec hyperthermie brutale, peau sèche, agitation intense, soif vive pour de grandes quantités d'eau froide.

 

Antimonium crudum

  • Diarrhée après écarts de régime ou en période chaude.

  • Diarrhée aqueuse mêlée de matières solides.

  • Langue recouverte d'un enduit blanchâtre.

  • Éructations ayant le goût des aliments ingérés.

 

Baptisia

  • Etat fébrile avec grande prostration et confusion mentale.

  • Diarrhée fétide, épuisante.

  • Tympanisme et sensibilité de la fosse iliaque droite.

  • Haleine très fétide et langue parcheminée.

 

Mercurius solubilis

  • Selles verdâtres, sanguinolentes ou visqueuses, pires la nuit, avec ténesme et impression de ne jamais avoir fini.

  • Aspect caractéristique de la langue.

  • Frissons à fleur de peau.

  • Sueurs qui ne soulagent pas.

 

Mercurius corrosivus

  • Dysenterie suraiguë avec ténesme plus violent que Mercurius solubilis.

  • Selles petites, brûlantes, sanguinolentes, avec débris muqueux et tranchées intestinales.

 

Homéopathie et diarrhées avec troubles métaboliques

Arsenicum album

  • Selles peu abondantes, foncées, brûlantes, excoriantes, nauséabondes et épuisantes.

  • Agitation.

  • Anxiété.

  • Soif vive pour de petites quantités d'eau froide.

  • Amélioration par la chaleur.

 

Veratrum album

  • Selles profuses, en jets violents, avec défaillance.

  • Fortes douleurs intestinales crampoïdes.

  • Sensation de brûlure intérieure malgré le froid général de tout le corps.

  • Sueurs froides abondantes.

  • Amélioration par la chaleur.

 

Camphora

  • Selles peu abondantes.

  • Soif vive.

  • Prostration profonde et collapsus.

  • Refroidissement complet de tout le corps, comme de la glace, mais ne supporte pas d'être couvert.

 

Cuprum metallicum

  • Douleurs crampoides paroxystiques dans l'abdomen et dans les mollets.

  • Selles peu abondantes, noires, sanguinolentes accompagnées de ténesme et de faiblesse (spasme du sanglot chez l'enfant).

 

Aethusa cynapium

  • Diarrhée du nourrisson par intolérance au lait.

  • Vomissements associés.

  • Grande prostration et somnolence.

  • Absence totale de soif.

 

À lire aussi

Tout savoir sur les diarrhées
Diarrhées et troubles du transit : quelle alimentation ?
Soigner la constipation par l'homéopathie


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Jean-Pierre Roy, Pharmacien
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 07/04/2014

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
2 avis

Voir aussi

Eviter la turista
La turista ou « diarrhée des voyageurs » fait partie de ces maux qui peuvent gâcher les vacances. G…
La phytothérapie pour soulager les maux de ventre
Ballonnements, nausées, maux de ventre, brûlures d’estomac... Les troubles digestifs occasionnels so…
Traitement homéopathique de la constipation
Vous êtes constipé ? En plus de mesure d'hygiène et de diététique, l'homéopathie peut vous aider ! V…