Inflammation de l'intestin
Alimentation en cas d'inflammation de l'intestin
24 avis

Avec le stress vous êtes ballonné, vous avez des douleurs intestinales...

Des mesures alimentaires ainsi qu'une meilleure hygiène de vie peuvent limiter ces désagréments.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/01/2013

Les symptômes d'une inflammation de l'intestin

Une inflammation de l'intestin se traduit par :

  • des selles non moulées,

  • des douleurs intestinales,

  • des ballonnements,

  • un inconfort digestif,

  • une lourdeur sur le ventre

  • ...

 

Cette pathologie est de plus en plus fréquente de nos jours car elle est souvent due au stress, à l'anxiété, au manque de temps pour manger...bref à notre mode de vie actuel.
Une alimentation particulière permet de limiter ces problèmes.

 

Conseils alimentaires en cas d'inflammation de l'intestin

  • Evitez les fruits et légumes crus car ils contiennent beaucoup de fibres difficiles à digérer. En les faisant cuire vous limiterez ces effets mais attention les aliments suivant restent quand même difficiles à digérer même cuits :

    • ail,
    • artichaut,
    • brocoli,
    • céleri-rave,
    • champignons,
    • choux,
    • concombre,
    • cresson,
    • épinards,
    • navets,
    • oignons,
    • poivrons,
    • petits pois,
    • radis,
    • rhubarbe,
    • salsifis
    • et tomates.

 

  • Limitez les fruits à petites graines tels que les kiwis, les fraises, les framboises, les figues, les raisins car ces graines sont des fibres qui irritent énormément l'intestin.

  • Réduisez la consommation de fromages fermentés (camembert, brie, ...) et à moisissures (les bleus, le roquefort,...) car ils continuent à fermenter dans votre ventre !!!

  • Limitez fortement votre consommation de graisses et de produits gras, en effet, les lipides (donc les graisses) stimulent le travail et les contractions de l'intestin. Exit les charcuteries, l'agneau, le mouton, les fritures, les plats en sauces grasses.

  • Ne mangez pas trop de produits complets tels que le pain complet, les céréales complètes, les pâtes complètes,le riz complet...etc Comme pour les légumes crus, ils contiennent des fibres difficiles à digérer.

  • Manger des yaourts, ils contiennent des bactéries (les fameux bifidus) qui vont « peuplées » votre intestin et l'aider à effectuer son travail de digestion.

  • Essayez si possible de fractionner votre alimentation en cinq repas et pensez à mâcher longuement votre nourriture pour soulager le travail de votre intestin.

  • Réduisez votre consommation de caféine (café, thé, colas), d'alcool et de boissons gazeuses.

 

Pensez également à votre hygiène de vie

  • Faites une activité physique régulière cela permet de diminuer le stress et les tensions accumulés lors de la journée.

  • Dormez suffisamment.

  • Prenez la vie du bon coté, positivez chaque moments de votre vie.

 

Tous ces conseils vous permettrons peut-être de limiter cette pathologie mais attention quelquefois, elle est d'origine génétique et malgré une alimentation adaptée, les troubles persistent.

Dans tous les cas n'hésitez pas à consulter un médecin, un pharmacien ou un diététicien.

 

À lire aussi

Le syndrome de l’intestin irritable : quand le ventre fait des siennes
Diarrhées et troubles du transit : quelle alimentation ?
Les troubles digestifs

Les troubles gastriques


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 14/01/2013

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
24 avis

Voir aussi

La phytothérapie pour soulager les maux de ventre
Ballonnements, nausées, maux de ventre, brûlures d’estomac... Les troubles digestifs occasionnels so…
Traiter la diarrhée par l'homéopathie
Douleurs, crampes, flatulences... les problèmes de diarrhées peuvent rapidement vous gâcher le quoti…
Traitement homéopathique de la constipation
Vous êtes constipé ? En plus de mesure d'hygiène et de diététique, l'homéopathie peut vous aider ! V…