Constipation : cap sur les solutions naturelles

Soulager naturellement la constipation
2 avis

Occasionnelle – à l’occasion d’un voyage, par exemple – la constipation n’a rien d’inquiétant. Mais à moins de trois selles par semaine, elle devient chronique et il faut agir ! Gros plan sur les remèdes naturels favorisant le transit intestinal.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Emmanuelle Gautier
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 27/06/2018

De l’importance d’une flore intestinale en bonne santé 

La constipation chronique est le lot quasi quotidien de 10 à 20 % des Français. Fréquente, la constipation n’est pourtant pas une maladie anodine, car la flore intestinale – le microbiote – est la base de notre santé globale.

La constipation chronique s’accompagne d’une dysbiose, c’est-à-dire d’un syndrome de l’intestin poreux, qui affaiblit nos défenses immunitaires.  

Attention : en cas de constipation inhabituelle survenant brutalement, consultez rapidement un médecin.

 

Des laxatifs naturels, c’est possible 

Utilisés occasionnellement, les laxatifs rendent service. Mais mieux vaut éviter un usage au long cours, car les laxatifs osmotiques ou « de lest » (qui augmentent ou retiennent la quantité d’eau dans l’intestin) créent de l’accoutumance. Quant aux laxatifs stimulants (qui provoquent des contractions d’expulsion), ils s'avèrent irritants pour la muqueuse intestinale.

Restent les solutions naturelles : par exemple, les graines de Psyllium blond, très riches en fibres (2,5 à 7,5 g dans un verre d’eau, 3 fois par jour).

 

Soulager la constipation naturellement : L'eau et les aliments sont vos principaux alliés

Augmenter sa consommation d’eau est le premier réflexe à avoir pour lutter contre la constipation. Sous forme d’eau ou de tisane, il faut boire au moins 1,5 litre par jour. En privilégiant une eau riche en magnésium, comme l’Hépar, par exemple. 

Du côté de l’alimentation, les aliments les plus riches en cellulose sont à privilégier : ils favorisent le transit intestinal. Parmi les alicaments les plus efficaces : les céréales complètes, les légumineuses (lentilles, pois chiches…), les légumes riches en fibres comme les épinards, le fenouil ou le céleri, mais aussi les fruits frais ou secs. 

 

Les plantes anti-constipation

En phytothérapie, certaines plantes font merveille pour lutter contre une constipation chronique. C’est le cas du polypode (Polypodium vulgare), du plantain (Plantago lanceolata), de la guimauve (Althaea officinalis) ou des préparations à base de feuilles de noyer. Demandez conseil à votre pharmacien pour éviter tout risque.

À savoir : une tisane de mauve frisée (Malva veticellata) et de séné (Cassia angustifolia), infusée 3 minutes, possède un pouvoir laxatif très actif. 

 

Aromathérapie : des massages aux huiles essentielles pour contrer la constipation

Il ne faut que quelques minutes pour effectuer un massage abdominal à l’aide d’une boule de massage. Pour ce faire, diluer une quantité d’huile d’argan dans un mélange d’huiles essentielles (30 gouttes d’estragon, 30 gouttes de bergamote, 15 gouttes de coriandre graines et 15 gouttes de gingembre) de la même quantité.

 

Homéopathie : les bons remèdes contre la constipation

Les remèdes homéopathiques de la constipation dépendent des symptômes présentés. Pour des selles de grande taille, sèches et dures, avec brûlures au rectum après expulsion et maux de tête, c’est Bryonia (en 30 CH) qui est à cibler. Pour une constipation associée à une envie pressante mais inefficace d’aller à la selle, privilégier Nux vomica (6 CH). En cas d’absence totale d’envie, lorsque de gros efforts sont déployés pour évacuer une petite quantité de selles, choisir Alumina (6 CH).

 

À lire aussi :

La constipation

Bébé est-il constipé ?

Soigner la constipation par l’homéopathie

Pourquoi est-on constipé en vacances ?

Conseils hygiéno-diététiques en cas de constipation

Quelle alimentation en cas de constipation ?

 

Sources

Dr Bénédicte Rammeloo, médecin généraliste à Arnas (69), micro-nutrition, acupuncture.

« Le livre des bonnes herbes », de Pierre Lieutaghi (Actes Sud).

« Lutter contre la constipation par des moyens naturels », de Christopher Vasey (Jouvence).

« Le grand guide de l’homéopathie », du Dr Andrew Lockie en collaboration avec le Dr Thierry Joly (Hachette).

 

 


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Emmanuelle Gautier
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 27/06/2018

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
2 avis

Voir aussi

Prendre soin de sa microbiote dès l'enfance
Le microbiote se met en place dès la naissance avant de se stabiliser à partir de 3 ans. D’où l’impo…
Alimenter sa microbiote
Grâce à la recherche, notre intestin est passé de l’ombre à la lumière : il abrite en effet des mill…
Le psyllium contre les troubles intestinaux, la diarrhée ou la constipation
Le psyllium, également appelé plantain des Indes, figure parmi les remèdes naturels les plus efficac…