La constipation

Comment soigner une constipation ?
22 avis

Environ 20 % de la population souffre de constipation, plus souvent les femmes et les personnes âgées mais qu'est-ce que cette maladie ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 26/01/2015

Les symptômes de la constipation

On parle de constipation quand il y a moins de 3 selles par semaine. La constipation correspond au ralentissement du transit au niveau du colon et du rectum, auquel s'associent d'autres symptômes :

  • difficulté à évacuer les selles,

  • selles déshydratées,

  • sensation d'évacuation incomplète,

  • douleurs abdominales,

  • ballonnements ...

 

Pensez à consulter votre médecin en cas :

  • de constipation associée à une perte de poids, des nausées et/ou vomissements, des douleurs fortes (type colique)

  • de présence de sang dans les selles

  • d'altération de votre état général

  • de persistance plus de deux semaines ou malgré les mesures hygiéno-diététiques

  • chez le nourrisson ou la personne âgée.

 

Les causes de la constipation

La plupart des personnes ont été ou seront un jour constipées mais les causes de cette constipation peuvent être multiples :

  • cause physique : inactivité physique, anorexie, régime alimentaire (pauvre en fibres, en eau...), hémorroïdes (la personne se retient d'aller à la selle) ;

  • cause psychique : stress, dépression...

  • cause occasionnelle : voyage (modification de l'alimentation), grossesse...

  • certaines maladies : syndrome du colon irritable, hypothyroïdie, tumeur...

  • certains médicaments : les opiacés (codéine, morphine, tramadol...), excès d'anti-diarrhéiques, anti-cholinergiques, antidépresseurs, Vérapamil, sels d'aluminium...

 

Traiter la constipation

Pour remédier à votre constipation, la première chose à faire est de respecter des règles hygiéno-diététiques :

  • Avoir une activité physique régulière : marche (30 minutes/jour), vélo, natation...

  • Boire de l'eau en quantité suffisante : au moins 1,5L/jour (riche en magnésium type Hépar)

  • Avoir une alimentation riche en fibres (15 à 20 grammes de fibres/jour).

    • Les aliments à favoriser :

      • légumes verts
      • pommes, poires
      • fruits secs : raisins, pruneaux, abricots
      • lentilles, fèves, haricots
      • son, farine complète, céréales
    • Les aliments à limiter :

      • viandes grasses
      • fritures
      • sauces
      • ragout
      • choux, céleri
      • bananes, coings...
  • Manger à heures régulières, au calme

  • Prendre un grand verre d'eau fraiche au lever (favorise le réflexe gastrocolique)

  • Aller aux toilettes quand vous en ressentez le besoin


Si, malgré ces conseils, votre transit ne se régule pas, parlez-en à votre pharmacien Giphar pour qu'il vous conseille le traitement le plus adapté à votre situation.

 

Plusieurs traitements existent, pour la plupart d'origine phytothérapique :

  • Les laxatifs par voie rectale : suppositoires à la glycérine, MICROLAX®, EDUCTYL®...

Ces médicaments provoquent le réflexe de défécation 5 à 20 minutes après leur utilisation

  • Les laxatifs stimulants : CONTALAX®, DULCOLAX®, MODANE®, JAMYLENE®, PURSENNIDE®, DRAGEES FUCA®.

Ils sont à prendre avec précaution. Ces médicaments accélèrent le péristaltisme intestinal et agissent en environ 12 heures mais ils doivent être pris uniquement en cas de constipation occasionnelle, maximum pendant 5 jours car ils sont source d'interactions médicamenteuses et d'effets indésirables : diarrhées (risque de maladie des laxatifs), inflammation du colon, hypokaliémie...
 

Privilégier plutôt les laxatifs suivants :

  • Les laxatifs osmotiques : IMPORTAL®, Lactulose, FORLAX®, TRANSIPEG®, MOVICOL®...

Ces médicaments favorisent l'hydratation des selles et agissent en 24 à 48h. Ils sont préconisés en cas de constipation chronique

  • Les laxatifs lubrifiants : huile de paraffine, LUBENTYL®, LANSOYL®.

Ces médicaments ramollissent les selles et lubrifie le colon et agissent en 8 heures mais diminuent l'absorption de certaines vitamines lipophiles :Vitamine A, Vitamine D, Vitamine E et Vitamine K.

  • Les laxatifs de lest : NORMACOL®, TRANSILANE®, SPAGULAX®

Ces médicaments augmentent le volume des selles et le péristaltisme intestinal, ils agissent en 24-48 heures.
Ils doivent être pris avant les repas avec un grand verre d'eau.

 

Traitement de la constipation par la Phytothérapie

La phytothérapie peut être également utile pour le traitement des constipations passagères.

  • Le Fucus riche en fibres améliore le transit.

  • La Bourdaine et le Séné sont des laxatifs stimulants qu'ils ne faut utiliser qu'occasionnellement.

  • Le Fumeterre et la Boldo , de par leurs propriétés d'élimination, permettent de traiter certaines constipations légères.

  • Le Fenouil, peut être associé aux laxatifs pour diminuer les spasmes.

 

Le recours à l'homéopathie pour traiter la constipation est également possible, demandez conseil à votre pharmacien Giphar pour adapter le traitement à votre situation et vous conseiller sur les posologies :

 

Les conseils de votre pharmacien Giphar

N'hésitez pas à parler de vos symptômes à votre pharmacien Giphar. Une constipation peut souvent avec quelques conseils et des traitements légers être résolue facilement.
Pour traiter une constipation il faut :

 

Si ces conseils ne suffisent pas, privilégiez les laxatifs doux (lest, osmotiques et lubrifiants) !
Evitez l'utilisation abusive de laxatifs, vous risquez de développez la maladie des laxatifs : alternance de diarrhées et de constipations associée à des coliques qui nécessite une prise en charge médicale !

 

À lire aussi

Quelle alimentation en cas de constipation ?
Pourquoi est-on constipé en vacances ?
Bébé est-il constipé ?


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 26/01/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
22 avis

Voir aussi

La recherche avance pour les MICI
Maux de ventre, diarrhées, constipation…, derrière ces symptômes tabous se cachent parfois des malad…
Les remèdes contre les ballonnements et les flatulences.
Douleurs, ballonnements, troubles du transit..., un Français sur 4 souffre de troubles intestinaux q…
Il survient quand on veut se faire discret et son « hic » sonore et répétitif nous fait tenter les m…