Les brûlures d'estomac

Traitement des brûlures d'estomac
9 avis

Les brûlures d'estomac touchent régulièrement environ 40 % des Français. Les patients ressentent le plus souvent des douleurs vives et brutales, une sensation de brûlure qui remonte de l'estomac dans l'œsophage, appelée pyrosis. Quand les symptômes deviennent importants, une toux peut apparaître, cela nécessite de consulter un médecin.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 05/02/2014

Les symptômes des brûlures d'estomac

Les symptômes se manifestent le plus souvent après un repas, ou en position allongée (remontées acides du contenu de l'estomac).

Pensez à consulter un médecin en cas de :

  • douleurs chroniques surtout si elles sont calmées par les repas,

  • toux,

  • altération de l'état général,

  • régurgitation de sang,

  • sensation de gêne...

 

Les causes des brûlures d'estomac

Les brûlures d'estomac peuvent avoir des causes multiples :

  • Cause psychique : l'anxiété: en cas de stress, l'estomac libère des protons qui sont responsables de l'acidité gastrique.

  • Causes physiques : la prise d'aliments acides, épicés, la consommation de tabac, de café... l'absorption trop rapide d'aliments...

  • Certains médicaments : anti-inflammatoires, aspirine, le potassium...

  • Certaines pathologies : reflux gastro-œsophagien, hernie hiatale.

  • Une bactérie : Helicobacter pylori (sa prise en charge nécessite l'association de 2 antibiotiques et d'un anti-sécrétoire).

 

Le traitement des brûlures d'estomac

Vous souffrez de brûlures d'estomac ?
Plusieurs traitements existent sous forme de comprimés, de sirops ou de sachets.
Identifier la cause permet d'améliorer la prise en charge, parlez-en avec votre médecin ou votre pharmacien.

 

Pour diminuer les symptômes, vous pouvez avoir recours aux :

  • Topiques gastriques :

  • Les anti-acides : sels de magnésium et/ou d'aluminium : MAALOX®, RENNIE®, RIOPAN®, ROCGEL®, PHOSPHALUGEL®, MOXYDAR®, XOLAAM®... Ils neutralisent l'acidité par leur effet tampon. On les utilise en cas de douleurs gastriques, le plus souvent après le repas (2h après).

  • Les alginates : TOPAAL®, GAVISCON® (association anti-acide et alginate) : ils forment un gel qui protège l'estomac et évitent les remontées acides

ATTENTION : En cas de prise de topiques gastro-intestinaux, décalez la prise des autres médicaments d'au moins 2 heures car ils diminuent leur absorption et donc leur efficacité.

 

  • Anti-sécrétoires : utilisés en cas de brûlures d'estomac chroniques : ils bloquent la production de protons (H+) responsables de l'acidité gastrique.
  • Les anti-H2: STOMEDINE, PEPCIDAC, RANITIDINE, CIMETIDINE... mais peuvent être source d'interactions médicamenteuses.

  • Les IPP (inhibiteurs de la pompe à protons) : MOPRAL, ZOLTUM, INIPOMP, EUPANTOL, INEXIUM, OGAST, LANZOR, PARIET et leurs génériques.


Le recours à l'homéopathie pour traiter vos brûlures d'estomac est également possible, demandez conseil à votre pharmacien pour adapter le traitement à votre situation et vous conseiller sur les posologies :

  • Abies nigra 4 CH avant les repas,

  • Robinia pseudo-acacia 4 CH après les repas,

  • Nux vomica,

  • Iris versicolor,

  • Sulfuricum acidum...

 

Les conseils de votre pharmacien Giphar

Quelques conseils pratiques peuvent vous permettre de diminuer vos symptômes.

  • Limitez la consommation d'aliments acides, épicés, café, thé, les graisses, tabac, alcool,... privilégier les repas légers, manger à heure fixe, calmement.

  • Privilégiez les laitages qui ont un pouvoir anti-acide important. Attendez au moins deux heures entre le dernier repas et votre coucher.

  • Surélevez votre tête dans le lit pour limiter le reflux.

  • Evitez les situations de stress, relaxez-vous.

  • Evitez les vêtements trop serrés.


Des solutions existent, parlez-en avec votre pharmacien.

 

À lire aussi

Les troubles gastriques

Les troubles digestifs
Le syndrome de l’intestin irritable : quand le ventre fait des siennes
Diarrhées et troubles du transit : quelle alimentation ?


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 05/02/2014

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
9 avis

Voir aussi

La recherche avance pour les MICI
Maux de ventre, diarrhées, constipation…, derrière ces symptômes tabous se cachent parfois des malad…
Les remèdes contre les ballonnements et les flatulences.
Douleurs, ballonnements, troubles du transit..., un Français sur 4 souffre de troubles intestinaux q…
Il survient quand on veut se faire discret et son « hic » sonore et répétitif nous fait tenter les m…