La Triade de la Sportive : Qu'est-ce que c'est ?

La triade de l'athlète féminine
0 avis

Les femmes pratiquant une activité sportive intense peuvent être victime de la triade de l'athlète féminine. Quels sont les symptômes et comment la prévenir ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/11/2012

Les symptômes de la triade de la sportive

Cette triade est définie par une aménorrhée (disparition des régles pendant trois mois consécutifs), des troubles du comportement alimentaire et une déminéralisation des os chez les femmes pratiquant une activité sportive importante.

Il est démontré depuis longtemps que les activités sportives avec impacts au sol (footing, tennis, basket, football...) augmentent la densité osseuse de 50 à 20 % chez un sportif par rapport à un non sportif.

Or, chez les sportives cherchant à contrôler leur poids et leur matière grasse, c'est le contraire qui se passe. En effet, ces personnes diminuent leurs apports énergétiques et par conséquent leur apport en macro et micronutriments comme le calcium.

Cela est aggravé part des troubles du comportement alimentaire comme les alternances boulimie/anorexie, des vomissements, des phobies alimentaires,...

Cette augmentation des dépenses énergétiques (par la pratique d'activités physiques) associée à une diminution des apports entraîne une baisse de la disponibilité énergétique ainsi qu'un désordre endocrinien.

Ce désordre est caractérisé par une baisse de l'hormone lutéinisante (responsable en partie du cycle menstruel) débouchant sur une aménorrhée très rapidement.

Cette dernière s'installe d'autant plus vite que la matière grasse chez la femme passe en dessous de 15 à 20 % de la masse corporelle.

 

Triade de la sportive : les pathologies

Les conséquences pathologiques sont nombreuses :

  • Fractures de stress, plus particulièrement au niveau des hanches et de la colonne vertébrale, dues à la baisse de minéralisation des os

  • Les troubles du comportement alimentaire, entraine des blessures musculaires (claquage, contracture), tendineuse (tendinite), une anémie et donc une grosse fatigue, des troubles psychiques voire des troubles cardiaques,

  • L'aménorrhée, se traduit à la longue par une baisse de la fécondité, une baisse de la masse osseuse et une augmentation du mauvais cholestérol.

 

Prévention de la triade de la sportive

Comment prévenir tout cela ? Tout d'abord, faire preuve de bon sens, les excès ne sont jamais bons que cela soit dans un sens ou dans l'autre : ne pas faire de sport ou trop en faire n'est pas idéal, idem pour l'alimentation trop manger ou pas assez manger par rapport à ses besoins est néfaste pour la santé.

Mesdames, faites donc attention, mangez suffisamment de produits laitiers pour le calcium, de féculents pour l'énergie et un peu de graisses pour vos réserves pour éviter tous ces soucis.

 

On recommande aussi à l'entourage d'être très vigilant et ne pas hésiter à prévenir un médecin, pharmacien, ou diététicien en cas de doute.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/11/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les causes et les traitements des courbatures
Qui n’a jamais éprouvé des courbatures le lendemain d’un effort physique ? Sans gravité, elles peuve…
Les symptômes et les traitements de l'addiction au sport
Parce que l’excès nuit en tout, l’addiction au sport peut avoir de sévères répercussions sur la sant…
Les accessoires à avoir dans son sac de sport
Chaque discipline nécessite un équipement spécifique. Cela dit, en fonction des risques de blessures…