Football : plus de blessures après un carton ou un but !

Le risque des blessures des joueurs de foot
0 avis

Saviez-vous que le risque de blessure des joueurs évolue en fonction du déroulement du match ? Celui-ci serait plus grand 5 minutes après un but ou un carton. Explications !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 07/04/2014

À l'aube de la Coupe du Monde, Jaakko Ryynänen, chercheur à l'Université de Göteborg, et ses collègues se sont penchés sur les risques que les joueurs prennent lorsqu'ils rentrent sur le terrain. Une étude qui intéresse même les instances dirigeantes puisque la Fédération Internationale de Football (FIFA) s'y est également impliquée. 

Plus précisément, les chercheurs ont décortiqué les images des trois dernières Coupes du Monde, 2002 (Japon et Corée du Sud), 2006 (Allemagne) et 2010 (Afrique du Sud). Ils y ont relevé et analysé les blessures lors des différents matchs et phases de jeu.

 

Des joueurs déconcentrés ?

Première conclusion des scientifiques : le risque de blessure augmente dans les 5 minutes qui suivent un carton – rouge ou jaune -, un but ou une précédente blessure. « Ces événements sont généralement à l'origine d'une courte interruption du jeu, ce qui peut déconcentrer les joueurs », explique Jaakko Ryynänen. 

 

Mener le jeu augmente le risque de blessure 

Tous les joueurs sur le terrain ne semblent pas égaux face au risque de blessure. En effet, faire partie de l'équipe qui mène augmenterait le risque de se blesser. Un lien que le scientifique explique simplement : « C’est dû au fait qu'une équipe qui perd tend à jouer de manière plus agressive, ce qui n'est pas sans conséquences pour les joueurs qui leur font face »

Par ailleurs, occuper un poste d'attaquant est aussi plus risqué. « L'une de nos hypothèses face à ce résultat est que pendant les grandes compétitions comme le Mondial ou l'Euro, le résultat de chaque match est extrêmement important ; il peut amener une qualification ou une élimination. Aussi, face à cette pression, le rôle des attaquants est probablement accentué et le risque qu'ils se blessent l'est donc aussi. »

 

Pas top les longues pauses ?

Dernière observation, plus surprenante, des scientifiques : le nombre de blessures augmenterait lorsque les joueurs bénéficient de plus de jours de récupération entre les match. « Cette constatation nous a beaucoup surpris, cela nous semblait assez contradictoire ! Ensuite, en y réfléchissant, nous avons imaginé que les joueurs qui ont eu plus de temps pour se reposer arrivent sur le terrain en meilleure forme et en profitent pour se donner au maximum », conclut Jaakko Ryynänen. Un surplus d'intensité après un repos relativement long pouvant mettre à mal les articulations…

 

À lire aussi

Sport et massage : le duo gagnant !

Blessures : comment limiter douleurs et gonflements ?

Comment soigner les coups et les blessures avec l'homéopathie ?

 

Source

Increased risk of injury following red and yellow cards, injuries and goals in FIFA World Cups. British Journal of Sports Medicine. 2013.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 07/04/2014

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

La prescription de séances de sport
Davantage de sport pour plus de prévention ? Les médecins traitants peuvent désormais prescrire, da…
Les causes et les traitements des courbatures
Qui n’a jamais éprouvé des courbatures le lendemain d’un effort physique ? Sans gravité, elles peuve…
Les symptômes et les traitements de l'addiction au sport
Parce que l’excès nuit en tout, l’addiction au sport peut avoir de sévères répercussions sur la sant…