Timidité : une hormone miracle pour s'ouvrir ?

L'ocytocine contre la timidité
16 avis

Vous rêvez de vaincre votre timidité ? Bonne nouvelle, ce sera peut-être bientôt possible, grâce à l'ocytocine ! Une hormone qui serait la clé des relations sociales, estiment des chercheurs.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 30/01/2012

Premier jour dans une nouvelle entreprise, rendez-vous galant, arrivée à une fête où on ne connaît personne... Aller vers les autres n'est pas toujours chose facile ! N'avez-vous jamais rêvé de faire disparaître ce léger malaise, d'un coup de baguette magique ? La solution pourrait bien être aussi simple qu'un pschitt de spray nasal ! Des chercheurs avancent que se vaporiser de l'ocytocine sous le nez nous rendrait plus sociables...

 

L'ocytocine, au cœur des relations sociales

Surnommée "hormone de l'amour", l'ocytocine, que nous sécrétons naturellement, influencerait largement nos relations sociales. Son rôle dans l'attachement, l'empathie, la confiance ou encore les relations amoureuses a d'ailleurs déjà été mis en lumière dans de précédentes études. Des expériences ont même montré qu'inhaler une dose d'ocytocine synthétique favorise les interactions sociales positives.

Selon des chercheurs de l'Université de Concordia (Etats-Unis), l'ocytocine facilite nos relations avec les autres, parce qu'elle altère la façon dont nous percevons notre propre personnalité.

 

L'ocytocine, pour booster la confiance

Pour vérifier cette hypothèse, ces derniers ont recruté 100 étudiants à qui ils ont fait inhaler une forme synthétique d'ocytocine via un spray nasal. 90 minutes plus tard, ils leur demandaient de répondre à un questionnaire sur leur personnalité.

Résultat : les participants qui ont reçu de l'ocytocine se sont évalués plus extravertis et ouverts que ceux ayant reçu un placebo (c'est-à-dire qu'ils croyaient avoir reçu le produit mais n'avaient en fait rien reçu).

En d'autres termes, grâce à l'ocytocine, nous serions plus confiants sur notre sens relationnel et nous aurions moins peur d'aller vers les autres !

 

Une efficacité limitée pour les grands timides

Attention toutefois, la prise d'ocytocine ne semble pas influencer la perception de sentiments tels que la sensation de rejet ou l'estime de soi. Bref, en cas de timidité maladive, il y a peu de chances qu'un simple spray vous fasse devenir le roi de la blague !

 

À lire aussi

L'empathie, inscrite dans nos gènes ?

Traitement : qui a peur des hormones de substitution ?

 

Source

Christopher Cardoso, Mark A. Ellenbogen, Anne-Marie Linnen. Acute intranasal oxytocin improves positive self-perceptions of personality. Psychopharmacology, 2011


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 30/01/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
16 avis

Voir aussi

Les bienfaits du rangement
Mettre de l’ordre dans son intérieur, mieux l’organiser, se défaire des objets futiles, voilà des ge…
Surmonter la timidité chez l'adolescent
La timidité n’est pas une maladie… et pourtant elle se soigne ! Mais il faut s’y prendre avec délica…
Les bienfaits des loisirs créatifs
Et si vous profitiez de la rentrée pour (re)commencer le tricot, la couture ou le coloriage ? Ces ho…