Ranger, une nouvelle tendance bien être !

Les bienfaits du rangement
1 avis

Mettre de l’ordre dans son intérieur, mieux l’organiser, se défaire des objets futiles, voilà des gestes simples qui peuvent considérablement améliorer votre vie. Coup d’œil sur le rangement détox.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Élise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 26/09/2017

Vous avez peut être déjà expérimenté ce sentiment de plénitude après avoir rangé, cette impression que tout est possible et qu’il suffit de vous lancer… Même sans être un maniaque de l’ordre, ranger une pièce peut donner un nouveau souffle et une folle envie de se lancer dans de nouveaux projets. « C’est tout à fait logique : lorsqu’une pièce ou plus largement une maison est rangée, le champ visuel est dégagé, on peut alors se projeter, on respire, on jette un regard neuf sur les lieux et sur soi », explique Alexandra Viragh, fondatrice du concept de « psycho-décoration ».

 

Poser un regard neuf sur ce qui nous entoure

Lorsqu’on range, on fait un tri et on s’interroge sur nos rapports aux objets qui nous entourent. « De cette manière, on va mettre en avant ceux qui nous font du bien et nous mettent de bonne humeur. Il est toujours plus agréable de regarder une affiche que l’on a choisie tranquillement, qu’une pile de magazines qu’on ne trouve pas le temps de lire. » Dans le même ordre d’idées, ranger peut aussi être un moment idéal pour se défaire des objets synonymes d’un sentiment négatif comme cette lampe ébréchée lors d’une dispute.

 

Dissocier rangement et stress

Détail important : pour que le rangement ait l’effet escompté, il ne faut pas qu’il soit source d’anxiété. « Le principe du rangement détox est que vous et votre habitation soyez connectés positivement. Aussi, plutôt que d’imaginer que vous allez vous lancer dans un travail monstrueux, dites-vous que vous entamez un projet positif d’une maison où il fait bon vivre. La pensée a une forte puissance évocatrice. Allez-y en douceur et vous verrez que, petit à petit, le rangement détox coule de source. »

Une astuce à appliquer en famille pour donner une dimension ludique au rangement ? Consacrer tous les jours 12 minutes au rangement. « Chaque membre de la famille choisit une pièce, une armoire ou un bureau et range pendant 12 minutes. De cette manière, tout le monde participe et le côté quotidien de ce rituel empêche le désordre de se réinstaller. »

 

Comment ranger ?

Il n’existe pas une seule manière de ranger, chacun doit trouver celle qui lui correspond le mieux. « Certains préfèreront ranger leurs livres par couleur, d’autres par ordre alphabétique. Quant aux vêtements, ils peuvent être rangés par catégorie, ensemble, couleur… À vous de voir ! Trouvez vous même votre logique de classement, elle n’en sera que plus efficace. En revanche, ce qui peut être salvateur chez tout le monde, c’est de laisser constamment 20 % de l’espace – armoire, tiroir, grenier, etc. – vide. Ainsi, il est plus facile d’y ranger quelque chose, on ne doit pas lui chercher une place. Par ailleurs, l’espace reste aéré, ce qui donne envie de ne pas le déranger. »

 

Éviter de ré-encombrer

Une fois un grand rangement opéré, il peut être intéressant de mettre en place une nouvelle réflexion autour des objets qui passent la porte. Sous peine de devoir recommencer rapidement. « Je conseille de se poser trois questions avant d’acquérir un nouvel objet :

  • Est-il utile pour moi ? Est-il fonctionnel ?

  • Est-il beau ?

  • Me fait-il rêver ?

Si vous répondez non à l’une de ces questions, attendez encore un peu avant de l’acheter. Il est plus que probable que d’ici quelques semaines vous n’en n’aurez plus envie », conclut Alexandra Viragh.

 

Astuce : la « boîte à transit »

Vous avez du mal à vous défaire de certains objets que vous n’utilisez pourtant plus ? Placez-les dans une « boîte à transit » à la cave ou au grenier. Si au bout d’un mois vous n’êtes pas allé les rechercher, c’est que vous pouvez vous en séparer !

 

Bien plus que du désordre ?

Pour certains, l’évocation du mot rangement induit des sueurs froides : ils ne parviennent pas à se défaire de ce qui trône chez eux. Tout leur semble important. Ils ont bien conscience que le désordre règne dans leur maison mais c’est plus fort qu’eux. Et ils ont beau ranger, le désordre refait rapidement surface. Alors pourquoi s’infliger une telle corvée ?!
Quelles sont les causes ?
« Parfois ranger ne suffit pas, il faut explorer les causes du désordre : celui-ci peut remplir un manque, un vide ou est la traduction matérielle d’un stress. On observe notamment cela chez les personnes dont des membres de la famille ont été traumatisés par une guerre : elles font des réserves au cas où l’Histoire se répèterait. D’autres n’ayant que peu ou pas de liens forts avec des personnes projettent ce lien sur des objets dont ils ne peuvent s’imaginer se défaire », précise Alexandra Viragh.

 

Ranger pour une meilleure santé

Plus un intérieur est chargé, moins l’air peut y circuler, les poussières stagnent, la lumière ne peut inonder complètement la pièce… Autant de facteurs qui ne sont pas très bons pour la santé et qui font la part belle aux allergies et à la sédentarité. Ranger, c’est donc aussi important pour la santé.

Un livre
« Rangement détox : 9 clés pour une maison heureuse », Alexandra Viragh, chez Solar Éditons. www.alexandraviragh.com

 

À lire aussi

Les solutions dépolluantes de demain

Trop stressé ? Passez la serpillère !


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Élise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 26/09/2017

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Surmonter la timidité chez l'adolescent
La timidité n’est pas une maladie… et pourtant elle se soigne ! Mais il faut s’y prendre avec délica…
Les bienfaits des loisirs créatifs
Et si vous profitiez de la rentrée pour (re)commencer le tricot, la couture ou le coloriage ? Ces ho…
Les bienfaits des plantes verte au travail
Vous avez envie d’être plus efficace au boulot ? La solution se trouve peut-être dans les plantes ! …