DIY : s’occuper les mains pour se vider la tête

Les loisirs créatifs pour se vider la tête
0 avis

Tricot, couture, scrapbooking, cuisine, crochet, origami…, impossible de ne pas trouver le loisir créatif qui vous convient. À la clé ? Une détente sans pareille. 

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Élise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 06/08/2015

« Il y a 7 ans, j’ai traversé une période un peu difficile et j’avais besoin de nouveautés. Une sorte de défi créatif qui m’aiderait à me vider la tête et à m’éviter de ressasser ce qui me minait. J’ai pensé à des cours de cuisine mais c’est finalement ma grand-mère qui a trouvé ce qui me conviendrait : la couture ! Elle m’a mis le pied à l’étrier et je me suis très vite inscrite à une formation de deux ans », explique Stéphanie. Une activité créative qui lui permet de déconnecter du quotidien : « C’est simple quand je couds, j’oublie tout ! Je peux passer une journée horrible, dès que je suis derrière ma machine mes soucis s’envolent. Je suis bien trop concentrée sur ma robe ou ma veste en cours pour penser à autre chose »

 

Les loisirs créatifs, des activités « vitamines »

Un effet confirmé par Ronan Chastellier, sociologue et auteur du livre « Tendançologie » : « Quand le réel est angoissant, la créativité est importante, elle permet de s’évader. Coudre comme tricoter ou dessiner, par exemple, ne sont pas des gestes vides, ce sont des activités " vitamines ". C’est-à-dire des activités qui titillent le désir d’entreprendre et qui permettent souvent ensuite d'améliorer le dynamisme dans la vie de tous les jours. L'activité créative forme et transforme celui qui l'accomplit »

Nombreux sont d’ailleurs ceux à avoir compris le pouvoir des loisirs créatifs sur le bien-être ! Une étude menée en 2013 indique que près de deux tiers des Français pratiquent le Do It Yourself (DIY) – pour « Faites-le vous même » - parfois même sans le savoir. Le domaine est en effet très large : bricolage, couture, tricot, crochet, scrapbooking, cuisine, origami, peinture, dessin, confection de bijou, etc. Des loisirs qui touchent aussi bien les femmes (54 %) que les hommes (53 %).

 

Tout le monde peut être créatif

Inutile d’être particulièrement créatif ou doué pour se lancer dans un loisir créatif. Il suffit juste d’être motivé ! « C’est un peu comme le sport. Au début on patauge mais à force de s’entraîner, on obtient de meilleurs résultats. Lorsque j’ai commencé à coudre, je savais à peine coudre un bouton. Maintenant, je peux adapter un patron de couture pour obtenir le vêtement que je désire. Pourtant, je ne suis pas quelqu’un de très " créatif " à la base, j’avais toujours de mauvaises notes en cours de dessin. C’est la couture, le bien-être et la satisfaction qu’elle me procure qui me donne des ailes », s’amuse Stéphanie.

 

Ralentir le rythme

Finalement, cette tendance créative n’est autre qu’un retour à nos fondamentaux. « L'amour de la matière permet de ralentir le rythme dans un monde jugé trop industriel. C’est le propre de la société de l’Homo habilis que de faire quelque chose de ses mains. Créer plus, c’est en quelque sorte exister plus », conclut Ronan Chastellier.

 

Des loisirs communicatifs

Particularité de ces loisirs créatifs : ils sont très communicatifs. « Poster mes " créations " sur Instagram ou sur mon blog me permet d’avoir des feedback d’autres couturiers amateurs. Par ailleurs, ces mêmes canaux de communication sont des sources d’inspiration inépuisables », explique Stéphanie.

 

À lire aussi

Le sport, une activité saine

Au diable le stress, vive la zen attitude !

Faites vos cosmétiques vous-même !

Pour arrêter de fumer… Tricotez !


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Élise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 06/08/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les bienfaits du rangement
Mettre de l’ordre dans son intérieur, mieux l’organiser, se défaire des objets futiles, voilà des ge…
Surmonter la timidité chez l'adolescent
La timidité n’est pas une maladie… et pourtant elle se soigne ! Mais il faut s’y prendre avec délica…
Les bienfaits des loisirs créatifs
Et si vous profitiez de la rentrée pour (re)commencer le tricot, la couture ou le coloriage ? Ces ho…