Un coup de fatigue... Une sieste et ça repart !

Les bienfaits de la sieste
0 avis

Elle améliore nos capacités de mémorisation, de concentration et notre humeur et réduit le stress… Qui ça ? La sieste !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 07/05/2012

Un pic de sommeil entre 12h et 16h

Saviez-vous que la baisse d'efficacité que l'on ressent après la pause déjeuner n'est pas liée à ce dernier ? Si la croyance populaire veut que ce soit notre estomac (trop) rempli qui nous pousse à piquer du nez vers 14h, l'analyse scientifique a une tout autre explication. Cette diminution de l'attention est liée à notre rythme biologique. L'envie de dormir en début d'après-midi serait en quelque sorte programmée entre 12h et 16h, comme l'est celle qui nous pousse à nous coucher le soir.

 

Avez-vous une dette de sommeil ?

Si ce pic de somnolence de l'après-midi est inscrit en nous, vous aurez remarqué qu'il est des jours où celui-ci se fait davantage ressentir que d’autres.

En cause : la dette de sommeil.

Lorsque vous dormez bien et suffisamment longtemps, c'est-à-dire une nuit de 7 à 8h, vous ne présentez pas de dette de sommeil. L'après-midi n'est donc pas synonyme de lutte contre la fatigue.

En revanche, lorsque vous dormez peu ou que vous passez une mauvaise nuit peu reposante, vous « souffrez » d'une dette de sommeil. Il est alors plus difficile de mener à bien vos activités entre 12 et 16h. Dans ce cas, une seule solution : la sieste !

 

La sieste idéale dure 20 minutes

Le risque de la sieste ? Avoir du mal à redémarrer ! C'est ce que les experts du sommeil appellent l'inertie du sommeil : une longue sieste vous plonge dans un sommeil profond. Résultat, quand vous vous réveillez, il vous faut un moment pour revenir à un état de conscience suffisant pour vous remettre au travail. Pour limiter ce type de désagrément tout en profitant des bienfaits de la sieste, il suffit de se contenter de dormir 20 minutes. En pratique, comptez 30 minutes entre le moment où vous vous installez pour dormir et la sonnerie qui vous sortira des bras de Morphée. Pas besoin de vous allonger, contentez-vous de trouver une position confortable. Notez que dormir en début d'après-midi ne doit pas forcément devenir une habitude, vous pouvez vous contenter d'un petit somme uniquement lorsque vous êtes en dette de sommeil.

 

Les bienfaits de la sieste

Non seulement une courte sieste vous débarrassera de votre état de somnolence mais pas seulement ! Ses vertus sont multiples :

  • Elle augmente la vigilance,

  • Elle améliore les capacités de mémorisation

  • Elle améliore l'humeur

  • Elle diminue le stress

 

Alors pourquoi s'en priver ?

 

À lire aussi

Les clés d'un sommeil réussi !

Bien dormir

 

Source

Article réalisé en collaboration avec Brice Faraut, chercheur au Centre du Sommeil et de la Vigilance de l'Hôtel Dieu de Paris.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 07/05/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Eviter stress et fatigue à la rentrée
Pour de nombreuses personnes, la rentrée est synonyme de stress et de fatigue. Or, en s’y préparant …
Pourquoi bâillons-nous ?
Involontaire, irrépressible et contagieuse : l’envie de bâiller est souvent mal perçue. Ce geste uni…
Accidents domestiques : où est le danger ?
Le jardin, la chambre et la cuisine sont des lieux de vie où il convient de rester vigilant. Et pour…