La Mindfulness ou méditation de pleine conscience en 6 questions

Les bienfaits de la mindfullness
0 avis

Reconnue scientifiquement pour ses multiples bienfaits, la méditation de pleine conscience est un excellent remède au blues et au stress. Explications et conseils pour se lancer.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Fanny Marie-Sainte
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 19/01/2018

Mindfullness ou méditation de pleine conscience, l’antidote à la morosité hivernale

À en croire le psychologue britannique Cliff Arnall, le 15 janvier s’annonce comme le jour le plus déprimant de l'année. Selon lui, le troisième lundi du mois de janvier, « Blue Monday », conjugue en effet tous les ingrédients de la déprime : Noël est déjà loin, l’hiver encore bien présent, les comptes bancaires en berne, des bonnes résolutions qui peinent à se concrétiser… Alors, plutôt que de se réfugier sous la couette en attendant le printemps, pourquoi ne pas s’initier à la méditation de pleine conscience ?

 

Mindfullness ou méditation de pleine conscience, c’est quoi ?

À l’origine, la méditation est une pratique spirituelle que connaissent bien les religions bouddhiste et hindouiste. Elle vise à accéder à la sagesse et à la paix intérieure en s’ancrant dans le moment présent et en se détachant des pensées parasites. La pratique, démocratisée aux États-Unis dans les années 1950 puis, progressivement, partout en occident, s’est depuis affranchie de sa connotation religieuse pour s’imposer comme une véritable hygiène de vie.

 

Mindfullness : quels bienfaits attendre de la méditation de pleine conscience ?

Antidote au stress et à l’anxiété générés par notre rythme de vie moderne, la méditation favorise le bon équilibre émotionnel et aide efficacement à lutter contre les troubles dépressifs, l’insomnie, les compulsions, les pertes de mémoire voire, selon certaines études, les addictions. Elle semble pouvoir agir également sur de nombreux troubles physiques tels que l’hypertension artérielle, les inflammations ou la douleur. D’ailleurs, de plus en plus d’hôpitaux et de praticiens l’inscrivent désormais dans leur protocole de soins.

 

Comment la Mindfullness agit-elle sur le cerveau ?

Amélioration de la plasticité cérébrale, modification des circuits neuronaux…, les effets de la méditation sur le cerveau ont été clairement mis en lumière par l’imagerie par résonance magnétique. Et les études se succèdent en rallongeant la liste de ses bénéfices. L’Inserm vient de publier dans le magazine Scientific Reports les résultats d’une étude portant sur 73 seniors de 65 ans en moyenne et montrant que, pratiquée régulièrement, la méditation de pleine conscience permettait de mieux vieillir. Dans un communiqué de presse de décembre dernier, l’Inserm précise que cette pratique “pourrait avoir un effet positif sur le vieillissement cérébral, [...] en permettant une réduction du stress, de l’anxiété, des émotions négatives et des problèmes de sommeil qui ont tendance à s’accentuer avec l’âge”.

 

Comment se passe une séance de Mindfullness ?

La méditation vise à « mettre l’esprit en pause » et à se reconnecter avec soi-même pour atteindre un état de relaxation et de lâcher-prise. Elle se pratique généralement assis en position du lotus (jambes croisées, dos droit, mains reposant sur les genoux) ou allongé. Une fois installés, les méditants sont invités à se concentrer sur un objet, la flamme d’une bougie, par exemple, un son ou, plus simplement, à se focaliser sur leur souffle et à accueillir leurs sensations corporelles, pensées et émotions sans s’y arrêter ou les juger.

 

Mindfullness : la méditation de pleine conscience est-elle sans danger ?

La méditation ne présente a priori pas de contre-indications. Toutefois, cette introspection profonde peut déclencher des angoisses importantes chez certaines personnes très fragiles sur le plan psychiatrique. Un avis médical est alors recommandé.

 

Mindfullness, à qui s’adresser ?

L’association pour le développement de la mindfullness met à disposition sur son site un annuaire certifié de praticiens formés à la méditation de pleine conscience. Des sessions sont également proposées dans certains hôpitaux (notamment le centre hospitalier Sainte-Anne, à Paris) aux personnes souffrant de troubles anxieux récurrents. Dans tous les cas, la meilleure façon de choisir son instructeur consiste à se fier à son ressenti et à son intuition.

 

Mindfullness : les conseils de votre pharmacien Giphar

Si vous avez le sentiment que la méditation de pleine conscience ne vous convient pas, essayez d’autres pratiques « plus douces » telles que le qi gong, le tai chi chuan ou le yoga. Plus accessibles aux néophytes, elles s’avèrent aussi excellentes pour la gestion du stress et de l’équilibre émotionnel.

 

À lire aussi

En forme et sans stress cet hiver

Le stress

Au diable le stress, vive la zen attitude !

Dites non au blues hivernal !


Sources
Inserm
Association pour le développement de la mindfullness
https://www.association-mindfulness.org
Journal international de médecine (JIM)
University of Winconsin-Madison
https://news.wisc.edu/study-reveals-gene-expression-changes-with-meditation
Society of Biological Psychiatry (SOBP).


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Fanny Marie-Sainte
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 19/01/2018

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

 5 résolutions pour être en bonne santé
Le secret pour changer de façon durable ? Miser sur les petits changements progressifs qui, une fois…
Comment remédier à la frilosité ?
Frileux ? Bonne nouvelle, il est facile d’y remédier ! À condition de bien cibler la cause.
Eviter stress et fatigue à la rentrée
Pour de nombreuses personnes, la rentrée est synonyme de stress et de fatigue. Or, en s’y préparant …