Marre de la fatigue !

Déterminer l'origine de la fatigue pour s'en débarasser
1 avis

Il est normal de se sentir fatigué après un effort physique, des examens ou un excès festif. Mais que faire si la fatigue se prolonge sans raison apparente ? 

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Cindya Izzarelli
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 30/07/2014

Pour soigner la fatigue et s’en débarrasser, il faut d’abord la cibler et déterminer son origine avec précision. 

 

Syndrome d’apnées du sommeil 

Dans le syndrome d’apnées du sommeil, le dormeur s’arrête de respirer à de nombreuses reprises dans son sommeil. Ces pauses respiratoires répétées empêchent une bonne oxygénation cérébrale et le sommeil n’est pas réparateur.

  • Les symptômes : le dormeur ronfle beaucoup, avec des pauses respiratoires et une reprise inspiratoire bruyante. Il se sent épuisé dès le réveil et a tendance à s’endormir dès qu’il n’est plus suffisamment stimulé. Les hommes entre 30 et 60 ans sont les principaux concernés.

  • La solution : s’il existe un surpoids, la première solution est de faire un régime. Le dormeur apnéique peut aussi opter pour une assistance respiratoire nocturne. Grâce à un flux d’air constant dans un masque nasal, les voies respiratoires restent ouvertes et le dormeur respire librement durant son sommeil. Autre conseil : éviter de dormir sur le dos.

 

Carence en fer

Elle est fréquente chez les femmes enceintes ou les femmes avec des règles abondantes qui ne compensent pas les pertes périodiques en fer. Certaines maladies comme un cancer du côlon, par exemple, peuvent provoquer des pertes de sang par le tube digestif... qui peuvent passer inaperçues. Le fer étant un des constituants principaux des globules rouges, un manque de fer provoque une chute du nombre de globules rouges : c’est l’anémie.

  • Les symptômes : fatigue, pâleur, essoufflement, chute de la tension artérielle, baisse anormale des capacités intellectuelles et physiques, augmentation du rythme cardiaque. 

  • La solution : découvrir la cause du manque de fer et la traiter. Les suppléments de fer vont eux pallier le déficit.

 

Les microbes attaquent

La fatigue est un des symptômes communs à la plupart des maladies. Les infections sont la cause la plus fréquente de fatigue

  • Les symptômes : grippe, mononucléose ou hépatite virale sont des exemples de maladies qui entraînent une fatigue intense qui peut se prolonger jusqu’à plusieurs mois après l’épisode infectieux. Les cancers et maladies inflammatoires chroniques sont également sources de fatigue.

  • La solution : certaines maladies comme la mononucléose ou les hépatites B et et lles hépatites C ne peuvent être détectées que par l’intermédiaire d’une prise de sang qui recherche d’un contact avec le virus incriminé : Epstein-Bar pour la mononucléose ou celui de l’hépatite. 

 

Moral en berne 

Au-delà du coup de blues passager, la dépression est une vraie maladie qui influe durablement sur nos réserves d’énergie et constitue une cause fréquente de fatigue.

  • Les symptômes : humeur triste, sommeil perturbé, ralentissement psychomoteur, lassitude, perte d’intérêt... Si plusieurs de ces symptômes persistent au-delà de 3 ou 4 semaines, il peut s’agir d’un syndrome dépressif.

  • La solution : il est indispensable de consulter un médecin. Ce dernier vous proposera probablement d’associer traitement antidépresseur et psychothérapie.

 

Le conseil de votre pharmacien Giphar

Astuces antifatigue

Le tonus, ça s’entretient ! Pour éviter la fatigue mentale et physique au quotidien : 

  • Sortez ! La lumière du jour et les activités physiques et  sociales font du bien au moral et aident à lutter contre les coups de blues.

  • Mangez équilibré : fruits et légumes de saison, viande rouge et aliments riches en fer vous aideront à faire le plein d’énergie et à éviter les carences. 

  • Pas le temps pour le sport ? Dix minutes de gym douce ou d’étirements au réveil vous stimuleront pour la journée !

  • Pour un coup de pouce saisonnier, faites une cure de vitamines ou d’oligo-éléments

 

À lire aussi

Le régime anti-fatigue
La fatigue et l'homéopathie
10 conseils pour être en forme !
Dites non au blues hivernal !


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Cindya Izzarelli
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 30/07/2014

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Eviter stress et fatigue à la rentrée
Pour de nombreuses personnes, la rentrée est synonyme de stress et de fatigue. Or, en s’y préparant …
Pourquoi bâillons-nous ?
Involontaire, irrépressible et contagieuse : l’envie de bâiller est souvent mal perçue. Ce geste uni…
Accidents domestiques : où est le danger ?
Le jardin, la chambre et la cuisine sont des lieux de vie où il convient de rester vigilant. Et pour…