Les cures thermales, un allié santé !

Les bienfaits des cures thermales
0 avis

Aaaah les thermes… ! Des havres de paix dans notre vie bien (trop) rythmée. Mais saviez-vous que le thermalisme a également des vertus curatives ? Les cures thermales sont notamment efficaces pour lutter contre l’arthrose, les jambes lourdes, l'eczéma et les pathologies respiratoires. Explications !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 07/02/2014

Nombreux sont ceux qui l'ignorent, mais les cures thermales sont pourtant particulièrement utiles pour lutter contre certains maux. En France, l'intérêt de la médecine thermale est reconnu dans pas moins de douze domaines : maladies respiratoires, dermatologiques, rhumatismes, diabète, etc. Bien entendu, il n'est pas question de remplacer les traitements médicamenteux par une cure thermale. Les cures sont là en complément d'une prise en charge plus classique. 

 

Cure thermale : un traitement sur mesure !

Avant de commencer une cure thermale, une consultation avec un médecin thermal s'impose. Celui-ci établit un programme personnalisé en fonction de l'objectif poursuivi. Il prescrit des soins tantôt externes : douches, application de boue, massages réalisés à l'aide d'eau ou bains. Et des soins tantôt internes : exercices respiratoires et inhalation, par exemple. En principe, une cure thermale dure 18 jours.

Elle se compose de soins et d'au moins 3 consultations avec un médecin thermal afin d'évaluer l'efficacité du traitement.

 

Quelle cure thermale pour quels maux ?

Il existe différentes sortes de cures thermales, en voici trois principales.

  • Les cures contre l'insuffisance veineuse chronique : jambes lourdes, œdèmes, varices… voilà autant de symptômes qui sont généralement liés à une insuffisance veineuse chronique. Le nœud du problème ? Le retour du sang vers le cœur ne se déroule pas correctement. Le sang stagne dans les veines des jambes et celles-ci se dilatent. C'est là que les bienfaits de l'eau entrent en jeu ! Des massages drainants et des exercices de marche dans des couloirs d'eau à contre courant n'ont en effet pas leur pareil pour stimuler la circulation sanguine.

  • Les cures contre les problèmes dermatologiques : l'eau thermale est particulièrement utile pour soulager les personnes souffrant d'eczéma, de psoriasis et de certaines formes sévères d'acné. Par ailleurs, en assouplissant et hydratant l'épiderme, l'eau favorise la cicatrisation : les cures sont également indiquées pour atténuer les cicatrices laissées par des brûlures

  • Les cures contre les affections respiratoires et de la sphère ORL : ce sont les propriétés antiseptiques de certaines eaux thermales qui les rendent utiles pour lutter contre les sinusites, otites, bronchites et pharyngites chroniques. Les soins reposent généralement sur des aérosols, des inhalations… Ce type de cure est particulièrement indiqué chez les enfants souffrant d'infections chroniques des voies ORL.

 

Quelle eau thermale choisir ?

Les eaux thermales ont des vertus thérapeutiques qui commencent à être prouvées par différentes études. Chaque source fournit une eau aux propriétés chimiques et donc thérapeutiques particulières. C'est le médecin traitant qui détermine l'établissement qui est le mieux adapté à votre maladie. En France, on compte 104 stations thermales

 

Des cures contre les maladies chroniques

En cure, les médecins mettent un point d'honneur à travailler avec chaque curiste sur son hygiène de vie. Les cures s'avèrent donc très efficaces dans le cadre de maladies chroniques nécessitant une hygiène de vie irréprochable. C'est notamment le cas du diabète, de l'obésité, de l'asthme et des troubles du sommeil. Dans le même ordre d'idée, il existe des cures spécialisées dans le sevrage tabagique.

 

Cure thermale ou thalassothérapie ?

Bien que les thermes soient semblables, les cures thermales et la thalassothérapie sont deux choses différentes.

  • La cure thermale ou le thermalisme a des vertus curatives et utilise les eaux minérales de source.

  • La thalassothérapie a plutôt une vocation de remise en forme et utilise les eaux de mer.

 

L'intervention de la sécurité sociale

Ses vertus thérapeutiques étant reconnues, la cure thermale bénéficie d'une prise en charge par la sécurité sociale. Les soins sont remboursés à hauteur de 65 % et les consultations à 70 %.

À condition de respecter quelques règles :

  • la sécurité sociale intervient pour une cure par an ;

  • la cure thermale doit être prescrite par un médecin et être préalablement approuvée par votre Caisse d'Assurance Maladie.

 

Source

Merci au Dr Demay, médecin généraliste, compétent en médecine thermale et climatologie médicale.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 07/02/2014

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Eviter stress et fatigue à la rentrée
Pour de nombreuses personnes, la rentrée est synonyme de stress et de fatigue. Or, en s’y préparant …
Pourquoi bâillons-nous ?
Involontaire, irrépressible et contagieuse : l’envie de bâiller est souvent mal perçue. Ce geste uni…
Accidents domestiques : où est le danger ?
Le jardin, la chambre et la cuisine sont des lieux de vie où il convient de rester vigilant. Et pour…