Changement d’heure : quel impact, quels benefices ?

Les conséquences du changement d'horaire sur le sommeil
0 avis

Dans la nuit du 30 au 31 octobre dernier, nous avons reculé notre montre de 60 minutes pour passer à l’heure d’hiver. A quoi sert le changement d’heure ? Peut-il nuire à notre santé ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julie Luong
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 28/11/2011

Pourquoi changer d'heure ?

Si nous devons passer à l’heure d’hiver... c’est parce que nous avons dû passer à l’heure d’été six mois plus tôt. L’heure d’été – qui consiste à ajouter 60 minutes à l’heure légale – a été instituée en France en 1975 suite au choc pétrolier.

L’objectif ? Effectuer des économies d’énergie en réduisant les besoins d’éclairage. Le changement d’heure permet en principe de faire correspondre les heures d’activités avec les heures d’ensoleillement pour limiter l’utilisation de l’éclairage artificiel.

 

Impact du changement d’heure sur le sommeil

Les bébés et les personnes âgées, tout comme celles qui souffrent de troubles du sommeil, sont souvent perturbés par ce changement, du moins durant les premiers jours.

Selon les études, le passage à l’heure d’été serait plus problématique que celui à l’heure d’hiver. Le premier s’accorderait moins à nos rythmes biologiques. Ainsi, on sait qu’il faut en moyenne deux heures de pénombre pour que la mélatonine, hormone du sommeil, puisse être sécrétée par l’organisme... ce qui nous amène facilement au-delà de minuit durant les mois d’été. Pas idéal pour ceux qui se lèvent tôt ! C'est pourquoi certaines associations militent pour la suppression pure et simple du changement d'heure.

 

Les bénéfices énergétiques

Mais ces arguments ne pèsent pas lourd face aux chiffres avancés par le Ministère de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement: en 2009, le changement d’heure aurait permis d’économiser 440 GWh en éclairage, soit la consommation d’environ 800 000 ménages. Il permettrait aussi de diminuer la production de CO2 de 44 000 tonnes. En 2030, la réduction globale des émissions due au changement d’heure pourrait être de 70 000 à 100 000 tonnes de CO2.

 

À lire aussi

Alimentation et changement de saison

En forme sans stress cet hiver

 

Sources

www.developpement-durable.gouv.fr

www.ademe.fr

http://www.senat.fr/rap/r96-13

http://www.heure-ete.net/argumentaire.htm


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julie Luong
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 28/11/2011

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Comment remédier à la frilosité ?
Frileux ? Bonne nouvelle, il est facile d’y remédier ! À condition de bien cibler la cause.
Eviter stress et fatigue à la rentrée
Pour de nombreuses personnes, la rentrée est synonyme de stress et de fatigue. Or, en s’y préparant …
Pourquoi bâillons-nous ?
Involontaire, irrépressible et contagieuse : l’envie de bâiller est souvent mal perçue. Ce geste uni…