Sécuriser : une maison risque zéro

Comment sécuriser la maison pour éviter les chutes ?
0 avis

De la salle de bain à la chambre en passant par la cuisine, une maison adaptée permet de prévenir le risque de chute. Revue de détail, pièce par pièce. 

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julie Luong
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 07/04/2014

Le risque de chute peut être réduit grâce au maintien de l’activité physique. Mais cela ne suffit pas ! L’environnement doit également être adapté et ne pas présenter trop de « pièges ». Pas besoin de se lancer dans de grands travaux : quelques mesures simples suffisent souvent à sécuriser le lieu de vie

 

La salle de bain

La salle de bain est l’endroit de la maison le plus à risque. 

  • De manière générale, la douche avec un accès direct (sans rebord) est préférable à la baignoire. Dans tous les cas, placez un tapis antidérapant dans le bac. Si vous avez une baignoire, pensez à installer une marche d'accès au bain et des barres d'appui pour que l'accès y soit plus facile.

  • Méfiez-vous des gels douche qui rendent les surfaces glissantes. Rincez soigneusement le bac et les parois après utilisation. 

  • Placez un tapis de bain à la sortie de la douche et prenez votre temps.

 

Entrée, couloirs et escaliers

  • Pour sécuriser ces zones de passage, vérifiez l’éclairage. Faites la chasse aux zones d’ombre et remplacez toutes les ampoules défectueuses, si besoin en augmentant leur puissance. 

  • Méfiez-vous des carpettes et paillassons dans le hall d’entrée et sur les paliers. Vous pouvez les fixer grâce à des dispositifs antidérapants ou les enlever. 

  • Quant aux escaliers, pourvu que les marches ne soient pas trop hautes et qu’ils soient équipés d’une rampe, ils sont un excellent outil pour garder la forme au quotidien ! 

 

La cuisine

La cuisine est un lieu à haut risque car on y exerce fréquemment une « double tâche » : parler et mettre une casserole sur le feu, surveiller la cuisson tout en faisant la vaisselle, etc. Pour vous faciliter la tâche, renoncez aux ustensiles trop lourds comme les cocottes en fonte. Le matériel doit être à portée de main : si elles sont placées trop haut, abaissez vos étagères. 

 

La chambre

  • Se lever trop rapidement de son lit peut donner une sensation de vertige : passez d’abord doucement par la position assise. 

  • Si vous vous relevez la nuit, allumez toujours la lumière et chaussez-vous correctement avant de vous rendre dans une autre pièce. 

  • La prise de somnifère peut entraîner des risques de chute en cas de levers nocturnes.  

 

La chute : un événement très fréquent

90 % des chutes concernent des personnes de plus de 65 ans. Les chutes représentent l'accident domestique le plus courant chez les personnes âgées. En France, environ 33 % des personnes de plus de 65 ans tombent au moins une fois par an. 

 

Chutes : comment se relever ?

Le principal problème lorsqu’on fait une chute ? Se relever ! Comment procéder ? 

  1. Mettez-vous sur le côté : groupez vos jambes et pliez les genoux pour faire basculer le bassin d'un côté

  2. Groupez les bras du même côté que les jambes. De cette manière vous allez petit à petit vous retrouver sur le ventre.

  3. Redressez votre tête et votre buste en prenant appui sur les bras.

  4. Pliez un genou sur le côté. Prenez appui sur ce genou pour ramener l'autre jambe dans la même position.

  5. Poussez sur vos avant-bras et prenez appui sur vos mains (vous êtes alors à 4 pattes). Avancez doucement jusqu'à une chaise. 

  6. Prenez le temps de relever le buste et de vous mettre debout doucement en vous servant de la chaise. Reposez-vous un moment. 

 

Besoin d'aide ?

Demandez le catalogue Facilôdom à votre Pharmacien Giphar. en savoir plus sur Facilôdom

 

À lire aussi

Seniors : des options pour rester à la maison !
Mobilité : plus on bouge, moins on chute !


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julie Luong
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 07/04/2014

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Prévenir et détecter la déshydratation chez les seniors
Chaque année, entre 5 et 10 % des seniors souffrent de déshydratation. Comment la prévenir ou, à déf…
La dépression chez les personnes âgées
En France, on estime qu’entre 55 et 85 ans, près de 1 personne sur 5 est en souffrance psychologique…
Les sports recommandés pour les seniors
L’activité physique, bénéfique à tout âge, possède des vertus santé utiles aux personnes âgées. Mais…