Quels sports pour les seniors ?

Les sports recommandés pour les seniors
0 avis

L’activité physique, bénéfique à tout âge, possède des vertus santé utiles aux personnes âgées. Mais avec le temps, le corps n’est plus toujours au top niveau… Quelles sont les activités recommandées et celles proscrites pour les seniors ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Lauranne Garitte
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/01/2017

Le plus vieux marathonien du monde est âgé de 101 ans ! C’est la preuve qu’il n’y a pas d’âge pour se (re)mettre au sport ! Même après des décennies d’inactivité, recommencer le sport permettrait de vieillir en bonne santé (1). De nombreuses études attestent des bienfaits d’une activité physique après 65 ans : prévention des chutes, préservation de l’autonomie, diminution des risques de démence, de maladies cardiovasculaires et de certains cancers, meilleur moral, etc. Bref, en s’activant, les seniors ralentissent le vieillissement de leur corps.

 

L'activité physique : limiter le développement de fragilités

Plus vous avancez en âge, plus vous êtes exposé(e) au risque de surpoids ou d’obésité, ou êtes susceptible de développer des pathologies chroniques (diabète, insuffisance cardiaque ou insuffisance respiratoire, etc.). Votre masse musculaire, quant à elle, a tendance à fondre et vos articulations s’usent. Pourtant, « les personnes âgées ne sont pas forcément plus fragiles que les autres ! », souligne le Dr Bruno Sesboué, médecin du sport au CHU de Caen. « C’est l’inactivité qui entraîne la fragilité, pas le contraire ! » Le Pr Xavier Bigard, président de la Société Française de Médecine du Sport, confirme : « L’activité physique limite le développement des fragilités liées à l’âge ».

 

Avant de se (re)mettre au sport

Cependant, se (re)mettre au sport passé le cap des 65 ans ne s’improvise pas. La vigilance est de mise. Tout d’abord, consultez impérativement votre médecin traitant afin d’effectuer un check-up complet : examen de l’appareil locomoteur, auscultation cardiaque, électrocardiogramme, etc. Objectif : vérifier que vous ne présentez pas de contre-indication à la pratique d’un sport. Ensuite, mieux vaut être encadré(e) par un professionnel, du moins au début. N’hésitez pas à vous inscrire dans un club de sport. En plus de vous enseigner la discipline, un coach sportif peut mettre en place un programme de préparation physique personnalisé. Enfin, un accompagnement nutritionnel en parallèle de la remise à l’activité physique est vraiment utile. Que manger avant une séance de sport ? Quelle quantité d’eau boire ? etc. Mieux vaut le savoir !

 

Presque aucun sport interdit !

Peut-on pratiquer n’importe quel sport au-delà de 65 ans ? Oui… à peu de choses près ! Si votre médecin traitant vous donne le feu vert, vous pouvez même vous entraîner pour le marathon ! « Il y a toutefois des sports peu recommandés aux seniors », tempère le Dr Sesboué. « Les sports de compétition ou les sports collectifs de contact comme le rugby sont plus violents et les collisions plus fréquentes. Ce qui augmente les risques de blessures ou de fractures. » Évitez aussi les sports solitaires qui induisent un risque de chute, comme le VTT.

 

Les sports à privilégier

Par contre, toute une série de sports sont particulièrement recommandés pour les seniors :

  • les sports « portés », en décharge (lorsque le poids du corps ne repose pas sur les membres inférieurs), comme le vélo ou la natation, puisque l’organisme subit moins de chocs ;

  • les sports aquatiques, comme la natation ou l’aquagym, conviennent aux personnes souffrant de problèmes de genoux ou de dos ;

  • quant à la gymnastique, le pilates ou le yoga, les risques de chute sont faibles et vous travaillerez la souplesse qui se perd avec l’âge.

Bref, vous avez l’embarras du choix ! Alors, n’attendez plus : à vos baskets !

 

Des déplacements actifs et du plaisir

Vous n’avez jamais été très porté(e) sur le sport, mais vous souhaitez bouger davantage ? Commencez par vous déplacer activement ! « Marchez pour faire vos courses, pour aller voir vos amis, baladez-vous en forêt et prenez les escaliers quand il y en a », conseille le Pr Xavier Bigard. Ensuite, optez pour une activité physique qui vous procure du plaisir. Rien ne sert de faire du sport pour faire du sport ! Il faut que ce soit plaisant, sinon vous arrêterez rapidement.

 

Des sports adaptés aux seniors

Pour que les personnes invalides, atteintes de troubles de la santé ou âgées puissent faire du sport, des activités physiques adaptées (APA) ont été conçues. Le rugby à 5 (ou « rugby à toucher »), par exemple, évite tout contact physique (pas de placage, etc.), est joué sur un terrain deux fois plus petit qu’un terrain de rugby traditionnel et sur une période de 20 minutes maximum. Pour le basketball, il existe aussi des règles adaptées, avec des paniers plus grands, des ballons plus légers, etc.

 

À lire aussi

Bouger pour une meilleure santé

Une retraite en pleine forme !

Et si je faisais du sport avec mon chien ?!


Source
Merci au Pr Xavier Bigard, président de la Société Française de Médecine du Sport, et au Dr Bruno Sesboué, médecin du sport au CHU de Caen.

(1) M. Hamer et al., « Taking up physical activity in later life and healthy aging : the English longitudinal study of ageing » dans British Journal of Sports Medicine, 2013.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Lauranne Garitte
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/01/2017

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Prévenir et détecter la déshydratation chez les seniors
Chaque année, entre 5 et 10 % des seniors souffrent de déshydratation. Comment la prévenir ou, à déf…
La dépression chez les personnes âgées
En France, on estime qu’entre 55 et 85 ans, près de 1 personne sur 5 est en souffrance psychologique…
Les services d'aide et de maintien à domicile
Vous êtes âgé(e), moins mobile mais vous ne voulez pas renoncer à votre maison ? Certaines aides hum…