Taches sur la peau : peut-on en venir à bout ?

Comment effacer les taches qui apparaissent sur la peau ?
0 avis

Les crèmes « anti-taches » sont aujourd’hui très en vogue. Mais d’où viennent les taches pigmentaires ? Et peut-on réellement les faire disparaître ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julie Luong
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 19/05/2015

Le lentigo ou « tache de vieillesse »

Les taches d’hyperpigmentation peuvent être de différents types. Les plus fréquentes sont les « taches de vieillesse » ou lentigo, qui résultent d’un processus de vieillissement cutané normal. Le lentigo correspond en effet à une augmentation du nombre de mélanocytes (cellules qui assurent la pigmentation de la peau), liée au vieillissement.
Apparaissant dès 40 ans, les « taches de vieillesse » peuvent aller du brun clair au brun foncé. Elles se situent généralement sur le dos des mains, mais aussi sur le visage, le crâne, les avant-bras, la poitrine ou encore les épaules. Et pour cause, le lentigo est favorisé par l’exposition au soleil: il apparaît donc sur les zones du corps souvent exposées.
Les crèmes « anti-taches » permettent d’atténuer le lentigo, mais surtout de prévenir l’apparition de nouvelles taches. Pour éliminer totalement le lentigo, il faudra recourir à des solutions de médecine esthétique, comme le peeling ou le laser, chez un dermatologue. Et pour retarder au maximum l’apparition des taches, l’écran solaire est une arme précieuse !

 

Le mélasma ou « masque de grossesse »

Le mélasma, aussi appelé chloasma ou « masque de grossesse », désigne une hyperpigmentation de la peau localisée sur le front, les pommettes et la lèvre supérieure, pouvant faire penser à un « loup » de carnaval.
Ces taches pigmentaires sont liées à des causes hormonales (oestrogènes), ce qui explique pourquoi elles touchent principalement les femmes enceintes.
Le mélasma correspond à une dilatation des mélanocytes et non à une augmentation du nombre de mélanocytes, comme c’est le cas pour le lentigo, par exemple.
Il est fortement accentué par l’exposition au soleil : mieux vaut donc se protéger et éviter de s’exposer si l’on est concernée. Dans la plupart des cas, le masque de grossesse disparaît naturellement dans les mois qui suivent l’accouchement.
Si pas, allez consulter un dermatologue. Il pourra éventuellement vous prescrire un traitement local.

 

Acné et hyperpigmentation inflammatoire

L’acné peut laisser de vilaines cicatrices... Notamment des taches d’hyperpigmentation inflammatoire, qui donnent à la peau une coloration brunâtre. Certaines crèmes teintées ou fonds de teint spécifiques permettent d’atténuer l’aspect des cicatrices d’acné. Demandez conseil à votre pharmacien. Par ailleurs, ces tâches ont tendance à s’estomper avec le temps.
Dans le cas contraire, allez consulter un dermatologue. Il  pourra éventuellement vous prescrire un traitement local ou avoir recours au peeling ou au laser.
Rappelons enfin qu’il vaut mieux consulter un dermatologue en amont, au moment de la poussée d’acné. Certains traitements permettent de contrer le problème avant l’apparition des premières cicatrices. Mieux vaut prévenir!

À lire aussi
Grains de beauté : comment les surveiller ?
Cernes : quelles solutions ?


Source
Article réalisé en collaboration avec le Pr Dominique Tennstedt, dermatologue.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julie Luong
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 19/05/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les bienfaits des soins après solaire
Envie de céder aux délices du farniente et de bronzer à la plage ? Attention, le prix à payer pour o…
Comment éviter et estomper les vergetures ?
Ces traces disgracieuses qui apparaissent généralement à la suite d’une prise de poids, sont sources…
Vous n’avez pas le temps ni le budget de vous offrir un séjour thalasso ? Qu’à cela ne tienne, il es…