Halte aux cicatrices !

Favoriser une bonne cicatrisation
0 avis

Aiiie ! Vous venez de faire une chute et votre genou est écorché ! Comment faire pour que cette plaie ne se transforme pas en une vilaine cicatrice ? La solution en 4 étapes !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck en collaboration avec le Dr Poot, dermatologue
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 07/05/2012

1. Bien traiter la plaie

Pour une cicatrisation optimale, la plaie doit être la plus nette et la plus propre possible ! Nettoyez-la à l'eau et au savon. Si vous vous êtes coupé avec un objet sale, il faut en outre désinfecter avec une lotion antiseptique. Veillez à enlever tous les débris qui pourraient s'y être glissés. Pensez également à vérifier si vous êtes à jour dans vos vaccinations. Un rappel tétanos est nécessaire tous les 10 ans.

 

2. Choisir le bon pansement

Deuxième étape, couvrir la plaie. Optez pour un pansement imperméable et non adhérent, comme ceux indiqués pour les ampoules aux pieds.

Objectif ? Maintenir la plaie en milieu humide, ce qui favorise la cicatrisation. Surtout, ne retirez pas le pansement avant 48h. Les cellules en train de se régénérer risqueraient d'être arrachées.

 

3. Favoriser la cicatrisation

Après quelques jours, vous pouvez appliquer sur la plaie une crème cicatrisante, disponible en pharmacie. Ce type de produit contient des substances qui accélèrent la réparation du derme, situé sous la surface de la peau.

Lorsque celui-ci est endommagé, l'organisme produit des fibres de collagène, une protéine. Celles-ci comblent la plaie et l'épiderme (surface de la peau) peut alors se reformer.

 

4. Atténuer la cicatrice

Une fois la plaie cicatrisée, quelques gestes peuvent en améliorer l'apparence finale :

  • Ne pas l'exposer au soleil, tant qu'une rougeur persiste.

  • Masser la cicatrice si celle-ci semble rigide.

  • Si elle est bombée, aplatissez-la en appliquant des plaques de compression en silicone, disponibles en pharmacie.

 

Votre dermatologue pourra aussi vous prescrire de la crème à la cortisone, qui bloque la multiplication des cellules.Pas satisfait du résultat ? Pas de panique, une cicatrice très vilaine au début peut devenir pratiquement invisible quelques années plus tard. Alors restez confiant ! En cas de doute, demandez conseil à votre pharmacien !

 

À lire aussi

Comment soigner les coups et blessures avec l'homéopathie?
Petits accidents et maux du quotidien


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Barbara Delbrouck en collaboration avec le Dr Poot, dermatologue
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 07/05/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les bienfaits des soins après solaire
Envie de céder aux délices du farniente et de bronzer à la plage ? Attention, le prix à payer pour o…
Comment éviter et estomper les vergetures ?
Ces traces disgracieuses qui apparaissent généralement à la suite d’une prise de poids, sont sources…
Vous n’avez pas le temps ni le budget de vous offrir un séjour thalasso ? Qu’à cela ne tienne, il es…