Chute de cheveux

Les traitements contre la chute des cheveux
0 avis

Le savez-vous c'est à l'automne et au printemps que les cheveux tombent le plus ! Différente dans ses manifestations, la chute de cheveux ou alopécie, peut être vécue chez les hommes mais aussi chez les femmes comme une atteinte à l'intégrité corporelle et morale. Il est aujourd'hui prouvé que l'alopécie androgénique (la chute de cheveux hormonale et héréditaire) concerne...

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 05/02/2014

Chute de cheveux : 11 millions de personnes concernées !

Le savez-vous c’est à l’automne et au printemps que les cheveux tombent le plus ! Différente dans ses manifestations, la chute de cheveux ou alopécie, peut être vécue chez les hommes mais aussi chez les femmes comme une atteinte à l’intégrité corporelle et morale. Il est aujourd’hui prouvé que l’alopécie androgénique (la chute de cheveux hormonale et héréditaire) concerne les deux sexes : elle affecte un homme sur trois à l’âge de 30 ans, un sur deux à l’âge de 50.

Chez les femmes, elle se manifeste de plus en plus souvent et les concerne surtout à partir de 45 ans.

Chez l’homme, l’alopécie est plus facilement diagnostiquée que chez la femme. Les antécédents familiaux et la répartition des zones dégarnies révèlent une calvitie « classique » (creusement des golfes frontaux et dégarnissement au sommet du crâne) généralement précoce. L’alopécie féminine quant à elle est plus diffuse (éclaircissement progressif du sommet du crâne), plus complexe aussi. Elle est accentuée par des facteurs liés aux changements hormonaux : début ou arrêt d’une contraception orale, péri ou post ménopause, traitement corticoïde ou traitement progestatif… A l’heure actuelle, il n’existe pas de remède miracle contre ces différentes formes d’alopécie.

Toutefois, la chute de cheveux peut ne pas être une fatalité lorsqu’elle est traitée précocement. Préserver sa chevelure est une préoccupation constante pour beaucoup de personnes, ce qui explique l’abondante demande cosmétique et thérapeutique actuelle. 

 

Chute de cheveux : les traitements

Les solutions qui ont prouvé leur réelle efficacité sont peu nombreuses.

Il en existent néanmoins :

  • une lotion ; le minoxidyl proposé en 2 dosages : le 2 % réservé aux femmes (sans prescription médicale), et le 5 % réservé aux hommes (sur prescription)

  • le finastéride, des comprimés réservés à l’homme nécessitant une prescription médicale.

  • la mésothérapie

  • ...

 

Les conseils de votre pharmacien GIPHAR

Quelques conseils de votre pharmacien Giphar pour améliorer la situation

  • Avoir un régime alimentaire équilibré

  • Eviter les situations de stress

  • Pratiquer un sport

  • Utiliser des shampooings adaptés à l’état du cuir chevelu

  • Renouveler les shampooings de façon à éviter d'avoir les cheveux gras

  • Faire des massages doux du cuir chevelu (stimulent la circulation)

  • Eviter les agressions répétées du cuir chevelu (colorations, permanentes, brushings, brossages violents …)

 

À lire aussi

Chute de cheveux chez la femme, que faire ?

Calvitie de l’homme : la chute des cheveux est-elle une fatalité ?

Le soin du cheveu
Changement de saison, cheveux et alimentation

 


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 05/02/2014

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les bienfaits des soins après solaire
Envie de céder aux délices du farniente et de bronzer à la plage ? Attention, le prix à payer pour o…
Comment éviter et estomper les vergetures ?
Ces traces disgracieuses qui apparaissent généralement à la suite d’une prise de poids, sont sources…
Vous n’avez pas le temps ni le budget de vous offrir un séjour thalasso ? Qu’à cela ne tienne, il es…