Cheveux blancs : en avoir ou pas...

Le blanchiment des cheveux
0 avis

Alors que certains cinquantenaires n’ont pas un seul cheveu blanc, d’autres commencent à grisonner dès la trentaine. En cause ? L’hérédité !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julie Luong
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 11/06/2012

Pas tous égaux face aux cheveux blancs

Un matin, devant votre miroir, vous l’avez vu : votre premier cheveu blanc ! Synonyme de vieillesse dans nos représentations, les cheveux blancs commencent souvent à apparaître à un âge encore « jeune », généralement autour de 40 ans... même si nous ne sommes pas tous égaux devant ce phénomène ! Ainsi, si vos parents ont commencé à grisonner dès 30 ans, il y a beaucoup de chances que vous soyez logé à la même enseigne... En effet, le blanchiment des cheveux est en grande partie lié à des prédispositions génétiques.

 

Un réservoir pigmentaire limité

Chaque individu possède un « réservoir pigmentaire » déterminé génétiquement à l’avance. Pendant la jeunesse et une partie de l’âge adulte, la pigmentation des cheveux est assurée par la mélanine, une substance produite par les mélanocytes, des cellules localisées dans le bulbe du follicule pileux.Leur rôle est de charger en couleur les cellules qui constituent le cheveu. Mais au cours de la vie, les mélanocytes vont s’épuiser : ils deviennent dès lors incapables de transférer aux cheveux une quantité suffisante de mélanine. Ceux-ci se mettent alors à pousser blancs. Avec des nuances : alors que les cheveux noirs et bruns tendront souvent vers le gris argent, les cheveux blonds évolueront plutôt vers le blanc, parfois jaunâtre.

 

Coloration et soins des cheveux

Au fur et à mesure, de plus en plus de bulbes pileux seront touchés par cette pénurie de pigments. Un processus irréversible ! Bien sûr, aujourd’hui, les colorations capillaires offrent la possibilité d’afficher une chevelure colorée à tout âge. Si vous optez pour cette solution, offrez à vos cheveux des soins adaptés car les colorations fréquentes ont tendance à les abîmer. Vous préférez le naturel ? Une chevelure poivre et sel ou argentée est souvent un atout charme... à condition d’accentuer sa brillance, car les cheveux blancs ont tendance à ternir. Après-shampoings, eaux de rinçage, masques... Les produits «éclat» ne manquent pas. Pensez aussi aux shampooings spécialement formulés pour les cheveux blancs, qui neutralisent l’aspect jaunâtre grâce à des pigments violets.

 

A lire aussi

Pleins feux sur les pellicules
Cheveux et soleil

 

Sources

*Nishimura EK, Granter SR, Fisher DE, Mechanisms of hair greying: Incomplete melanocyte stem cell maintenance in the niche, Science, volume 307, No 5710, 2005, pp.720-4 ;
*Cline DJ, Changes in hair color, Dermatol Clin. 1988 Apr;6(2):295-303 ;
PourLaScience


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julie Luong
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 11/06/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les bienfaits des soins après solaire
Envie de céder aux délices du farniente et de bronzer à la plage ? Attention, le prix à payer pour o…
Comment éviter et estomper les vergetures ?
Ces traces disgracieuses qui apparaissent généralement à la suite d’une prise de poids, sont sources…
Vous n’avez pas le temps ni le budget de vous offrir un séjour thalasso ? Qu’à cela ne tienne, il es…