Belle jusqu’au bout des ongles !

Les conseils pour de beaux ongles
0 avis

Rien de tel qu’un beau vernis pour sublimer une belle tenue ! Mais qu’en disent nos ongles ? Ne souffrent-ils pas trop des couches successives qu’on leur applique ? Réponses !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/03/2014

Entre les bases, le vernis et les accélérateurs de séchage, est-ce que nos ongles trouvent encore le temps de souffler ? Tout dépend du rythme qu’on leur impose ! « Le vernis n’est pas mauvais pour l’ongle à condition de ne pas en abuser. Il faut éviter de se vernir les ongles tous les jours et les laisser au naturel au moins un ou deux jours par semaine », explique Dominique Tennstedt, dermatologue. Et pour cause, les composants des vernis ont tendance à les assécher, ce qui peut les rendre poreux, cassants ou mous.

 

L’ennemi n°1 : le dissolvant

Si les composés des vernis tendent à assécher les ongles, celui dont il faut vraiment se méfier est bel et bien le dissolvant ! En particulier s’il contient de l’acétone : « L’acétone est très agressive pour l’ongle et sa kératine, une protéine de l’ongle qui assure sa solidité. C’est donc surtout lorsqu’on ôte le vernis que l’ongle s’abîme. Et ce même si on privilégie des produits sans acétone. Ils sont certes moins agressifs mais pour assurer leur rôle de dissolvant, ils doivent forcément être composés de produits capables de grignoter le vernis… et donc un peu l’ongle ! »

 

Une base pour éviter les taches jaunes

Peu glamours, les tâches jaunes qui apparaissent parfois sur les ongles ont deux origines : le tabac et les pigments des vernis qui pénètrent dans l’ongle lorsqu’il est fragilisé. Si c’est la cigarette qui est en cause, vous savez ce qu’il vous reste à faire. En revanche, si c’est le vernis qui est montré du doigt, prenez l’habitude de poser une base protectrice avant d’appliquer la couleur. N’essayez surtout pas de vous débarrasser de ces taches à l’aide d’un dissolvant, vous ferez pire que mieux ! 

 

Cajolez vos cuticules

Non, les cuticules ne servent pas uniquement à nous faire souffrir… L’air de rien, ces petites peaux qui entourent l’ongle ont un rôle protecteur essentiel : elles empêchent que des bactéries et autres indésirables ne se glissent sous la peau à la base de l’ongle. Sans elles, les infections seraient légion. Pas question de les couper donc. Si vous estimez qu’elles grappillent trop de terrain sur vos ongles, massez-les à l’aide d’une huile ou d’une crème grasse pour les hydrater. Ensuite, repoussez-les délicatement à l’aide d’un bâtonnet à cuticules.

 

Le b.a.-ba de la manucure

Si vos ongles respirent la forme, rien ne vous empêche donc de les peindre. Pour un résultat de longue durée, suivez la technique des experts.

  1. Limer  : optez pour une lime douce en carton. Évitez le coupe-ongles !

  2. La base : appliquez une couche de base et attendez une dizaine de minutes qu’elle soit bien sèche.

  3. De la couleur : appliquez le vernis. De préférence en 3 coups de pinceau : un au centre de l'ongle et ensuite un de chaque côté. Laissez sécher la première couche pendant 10 à 15 minutes et renouvelez l'opération.

  4. Les finitions : lorsque les deux couches sont posées, il faut plus de temps pour que le vernis sèche. Si vous n’avez pas la patience d’attendre, optez pour un top coat accélérateur de séchage. Accélérateur de séchage ou non, ne zappez pas l’étape top coat. Elle permet d’obtenir un rendu plus brillant.

 

Le saviez-vous ?

Les petites taches blanches qui peuvent apparaître ici ou là ne sont pas liées à un manque de calcium. Il s’agit généralement d’une zone qui a reçu un choc.

 

Une allergie au vernis ?

Quand on pense vernis, on pense systématiquement aux ongles. Pourtant, c’est généralement ailleurs qu’il pose problème ! « La résine paratoluène sulfonamide, le dibutylphtalate et les formaldéhydes qui composent la plupart des vernis sont des substances qui peuvent être source d’allergies. Mais pas au niveau de l’ongle… Ce sont généralement le pourtour de l’ongle, les yeux, la bouche et le cou qui réagissent ! »

 

Le conseil de votre pharmacien Giphar

  • Vive les crèmes grasses !

Si vos ongles sont mous, cassants ou friables, rien de tel qu’une crème grasse que vous appliquez deux fois par jour sur la surface des ongles

  • Massez vos ongles à l’aide de votre crème pour les mains par exemple et laissez la crème sur les ongles quelques minutes. 

  • Ensuite, éliminez l’éventuel surplus à l’aide d’un coton.

 

À lire aussi

Comment prendre soin de vos pieds ?
Mains et lèvres : protégez-les
Faites vos cosmétiques vous-même !


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/03/2014

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les bienfaits des soins après solaire
Envie de céder aux délices du farniente et de bronzer à la plage ? Attention, le prix à payer pour o…
Comment éviter et estomper les vergetures ?
Ces traces disgracieuses qui apparaissent généralement à la suite d’une prise de poids, sont sources…
Vous n’avez pas le temps ni le budget de vous offrir un séjour thalasso ? Qu’à cela ne tienne, il es…