S’y (re)mettre : le sport en toute sécurité

Eviter les blessures lors de la reprise du sport
0 avis

Contrairement à une idée encore fort répandue, le sport n’est pas censé faire mal ! Au contraire, l’exercice physique doit être une activité plaisante que l’on pratique de façon raisonnable et sûre pour éviter les blessures. Nos conseils pour une reprise sans risque.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 15/05/2017

Les sportifs le savent : un mois d’arrêt suffit pour perdre une partie significative de ses capacités d’endurance et/ou de souplesse. « Autant une bonne condition physique met du temps à se construire, autant le déconditionnement peut aller très vite ! », explique le Dr Noamane Moudden, médecin du sport. « Si vous n’avez plus pratiqué de sport depuis au moins un an, c’est comme si vous n’en aviez jamais fait. Il vous faut alors reprendre à zéro et en douceur. »

 

Reprise du sport : prévenir blessures et accidents

Plus on avance en âge, plus la reprise d’une activité sportive doit se faire avec prudence. Après 40 ans, il est généralement conseillé d’aller faire un check-up chez le médecin traitant ou chez un cardiologue. Surtout si vous avez des antécédents cardiaques et/ou un facteur de risque cardiovasculaire : diabète de type 2, hypertension, etc. « Notez que les femmes sont plus sensibles au niveau des articulations », ajoute le Dr Moudden. « Attention aux mouvements répétitifs et/ou inhabituels ! Exemple : certains exercices de gym ou même d’aquagym nécessitent de lever les bras. Or, si vous faites rarement ce genre de geste, le risque de tendinite est réel ! »

 

Pratique du sport : patience et régularité

Il n’y a pas de bon ou de mauvais sport ; tout dépend de la façon dont il est pratiqué. « De nombreuses personnes se blessent parce qu’elles sont impatientes, surestiment leurs capacités ou se laissent prendre au jeu (dangereux) de la compétition ou de la performance à tout prix. Or, le cœur, les muscles et les articulations ont besoin de temps pour s’habituer à l’effort. » À 20, 40 ou 60 ans, soyez donc patient, régulier et persévérant. C’est la clé pour atteindre vos objectifs et vous faire du bien… sans vous faire mal !

 

Les principales blessures sportives et leurs traitements

  • Les courbatures sont des douleurs musculaires bénignes qui apparaissent 24 à 48 heures après l’effort. → Solution : refaire un peu de sport ! S’hydrater correctement avant et pendant l’effort.

  • La crampe est une contraction musculaire involontaire et douloureuse. → Solution : s’arrêter et s’hydrater. Faire des cures de magnésium.  

  • La tendinite est une inflammation des tendons. → Solution : diminuer l’activité physique (mais pas l’arrêter !) et kiné. Faire une cure de silicium.  

  • L’entorse est une lésion des ligaments d’une articulation. → Solution : si les ligaments sont seulement distendus (foulure), l’activité peut être reprise, mais avec prudence et avec une attelle. En cas de rupture du ligament, il faut suspendre toute activité sportive et immobiliser l’articulation concernée. Parfois une opération chirurgicale est nécessaire.

  • L’élongation est une rupture bénigne des fibres musculaires. → Solution : 2 à 3 semaines de repos, anti-inflammatoires et kiné pour éviter les complications.

  • La déchirure ou claquage est une rupture des fibres musculaires. → Solution : chirurgie, 4 à 6 semaines de repos et kiné pour prévenir une récidive.  

 

Prévenir les fractures de fatigue

La fracture de fatigue, appelée aussi « de stress » ou de contrainte survient lorsque des chocs répétés (exemple : la course à pied) font cogner un os contre un autre. À la longue, l’un des os finit par se casser. En général, la fracture s’annonce par des douleurs. Si l’on arrête à temps, elles disparaissent en 2 à 3 semaines. La fracture, par contre, peut mettre des mois à se consolider et, dans certains cas, nécessiter une intervention chirurgicale.

 

À lire aussi

Sportifs, échauffez-vous !

La santé par le sport !

Dans mon sac de sport

 

Source

Merci au Dr Noamane Moudden, médecin du sport, et à Florent Moyne, pharmacien à Port Vendres (66).


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 15/05/2017

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les bienfaits de la marche nordique
Aussi tonique que le jogging, mais beaucoup plus douce pour le corps, la marche nordique séduit à gr…
Les bénéfices de la randonnée
« Un jour de sentier, huit jours de santé », répètent certains randonneurs. La randonnée pédestre co…
Les causes et les traitements des courbatures
Qui n’a jamais éprouvé des courbatures le lendemain d’un effort physique ? Sans gravité, elles peuve…