La marche nordique, on s’y met tous !

Les bienfaits de la marche nordique
0 avis

Aussi tonique que le jogging, mais beaucoup plus douce pour le corps, la marche nordique séduit à grands pas. La recette du succès : une activité complète et accessible à tous, qui allie efficacité et convivialité.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 13/11/2017

La marche nordique en chiffres

400

C’est l'énergie dépensée en moyenne en une heure de marche nordique.



30 %

C’est la part de pression en moins sur les genoux grâce aux bâtons.

 

 

60 ans

Au-delà de cet âge, on peut utiliser un cardiofréquencemètre pour contrôler son rythme cardiaque.

 

 

80 %

C’est la part des muscles qui travaillent lors d’une séance de marche nordique

 

 

Marche nordique, un sport complet

« Enfin une activité où l’on se fait plaisir sans rechercher l’exploit ! » Yasmine, coach athlé-santé à la Fédération française d’athlétisme (FFA), ne cache pas son enthousiasme. Cette adepte de la marche nordique, qui propose chaque semaine des séances d’entraînement en Île-de-France, l’assure : « Ce sport est vraiment complet. Il stimule tous les muscles et procure un bien-être physique et moral idéal pour décompresser. » Mais quelle est cette activité parée de toutes les vertus ? Comme son nom l’indique, la nordic walking vient des pays scandinaves. Les skieurs de fond l’ont mise au point, dans les années 1970, afin de poursuivre leur entraînement l’été, en l'absence de neige. D’où son air de famille avec cette discipline.

 

Et, en plus, ça marche !

Plus dynamique qu’une randonnée pédestre – de 1 à 2 km/h plus rapide –, cette marche s’effectue avec deux bâtons pour propulser le corps en avant et allonger la foulée. Pratiquée de façon régulière, elle aide à retrouver ou à maintenir une condition physique optimale, quasiment sans risque pour le corps. Elle renforce les fonctions respiratoires et cardiaques, augmente l’endurance, soulage les genoux et le dos – contrairement au footing, plus traumatisant –, fait travailler 80 % des muscles et favorise la perte de poids grâce à une bonne dépense énergétique.

 

Nordic walking : pour (presque) tout le monde

Jeunes, seniors, femmes, hommes… la marche nordique se pratique à tous les âges de la vie et réunit tous les amateurs d’activités de plein air. En cas d’importantes affections rhumatismales touchant le haut du corps ou les pieds, l’activité doit toutefois être adaptée. Demandez conseil à votre médecin. Et pas question de lésiner sur l’échauffement musculaire et articulaire avant chaque séance – les crèmes chauffantes et relaxantes peuvent faire des merveilles ! –, tout comme sur les étirements après. Sinon, gare aux retours de bâtons…

 

La marche nordique : économique et conviviale

Avec ce sport, point d’abonnement coûteux, de réservation casse-tête ou d’équipement dispendieux. Seuls les bâtons nécessitent un petit investissement. Ils sont à la marche nordique ce que le vélo est au cyclisme : primordiaux. Véritables prolongements des bras, ils offrent une nouvelle source d’énergie pour se déplacer plus efficacement. Il convient donc de les choisir soigneusement. Les bâtons en aluminium sont à proscrire car ils n’absorbent pas suffisamment les vibrations. Le mieux est d’opter pour des modèles composés majoritairement de fibre de verre, plus souples et plus confortables. Aux pieds, une bonne paire de chaussures de running, dans le sac à dos, une bouteille d’eau. Paré, vous pouvez vous élancer, le sourire aux lèvres et des ailes aux pieds.
 

Le conseil de votre pharmacien Giphar

Grand air et protection
La marche nordique se pratiquant en plein air, il est conseillé de bien protéger sa peau du soleil. Sensible aux agressions extérieures, elle l'est encore plus en hiver ! Et en optant pour une crème solaire hydratante sur les zones exposées, on protège aussi sa peau du vieillissement cutané !

 

À lire aussi

La prévention par l’activité physique

Randonnée en plein air : quels bienfaits ?
10 bonnes raisons de faire du sport

 


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 13/11/2017

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les bénéfices de la randonnée
« Un jour de sentier, huit jours de santé », répètent certains randonneurs. La randonnée pédestre co…
Les causes et les traitements des courbatures
Qui n’a jamais éprouvé des courbatures le lendemain d’un effort physique ? Sans gravité, elles peuve…
Les accessoires à avoir dans son sac de sport
Chaque discipline nécessite un équipement spécifique. Cela dit, en fonction des risques de blessures…