Dans mon sac de sport

Les accessoires à avoir dans son sac de sport
0 avis

Chaque discipline nécessite un équipement spécifique. Cela dit, en fonction des risques de blessures inhérentes à l’un ou l’autre sport, il est utile d’avoir certains produits et accessoires sous la main.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 15/05/2017

Coup de barre

Rien de tel qu’un bon plat de féculents 3 heures avant d’aller vous agiter ! À défaut, et pour prévenir ou contrer une hypoglycémie, glissez une barre ou un gel énergétique dans votre poche. Léger et pratique, ce type d’encas est spécialement élaboré pour vous donner un coup de fouet pendant l’effort.

 

Surveiller son cœur ?

Comme son nom l’indique, le cardiofréquencemètre permet de mesurer la fréquence du rythme cardiaque. Il en existe sous forme de bracelet, de ceinture thoracique ou encore de montre (connectée). Attention : le cardiofréquencemètre est un outil de performance qui permet d’évaluer des paramètres cardiovasculaires dans le but de mieux analyser certaines de vos capacités et de progresser. Ce n’est pas un outil de prévention : en cas de pathologie cardiaque, il n’empêche nullement le cœur de s’emballer !  

 

Une petite trousse de secours

En cas de plaie, une petite trousse de secours est toujours utile : des sparadraps, une paire de ciseaux, une dosette de désinfectant et des pansements antiampoules.

 

S.O.S. entorse

Personne n’est à l’abri d’une chute ou d’une entorse, surtout dans les sports de plein air ou de contact. Glissez une bande strapping et une bombe de froid dans votre sac. Ces produits soulageront la douleur, le temps de rentrer chez vous ou de vous rendre chez le médecin.  

 

Astucieux beurre de cacao !

Le beurre de cacao n’est pas seulement utile pour s’hydrater les lèvres. Il peut aussi soulager des crevasses aux mains, aux pieds ou aux coudes. Appliqué sur une zone de frottement, il peut aussi prévenir la formation d’ampoule.

 

Les baumes

Les pommades et autres produits chauffants (baume du tigre, huile essentielle de gaulthérie, etc.) peuvent soulager des muscles endoloris. En ce qui concerne les huiles essentielles, vous pouvez les diluer dans une huile végétale neutre d’amande douce ou une huile à base d’arnica. Attention toutefois aux risques d’allergie et à ne pas les utiliser de façon répétée ou prolongée, car ils peuvent masquer un claquage musculaire. La règle est simple : une douleur musculaire ou articulaire qui perdure plus de 3 jours ou qui ne disparaît pas pendant l’effort n’est pas normale et mérite d’être examinée par un médecin.

 

Genouillère et chevillère

En stabilisant le genou ou la cheville, ces orthèses soulagent la douleur, mais n’en traitent pas la cause. Par contre, la genouillère et la chevillère peuvent être aussi indiquées après une ancienne blessure articulaire ou ligamentaire, quand vous vous remettez au sport. Le pharmacien peut vous en proposer différents types en fonction du but recherché.

 

Des pieds bien au sec

Les chaussures humides sont le paradis des mycoses ! Pour éviter pieds d’athlète et autres crevasses, veillez à bien sécher vos pieds (n’oubliez pas les interstices entre les orteils !) et vos chaussures de sport après chaque séance. Et pour limiter la transpiration, n’hésitez pas à y mettre une poudre (talc), un spray antitranspirant ou un spray assainissant à base d’huiles essentielles antiseptiques et antifongiques (le teatree, par exemple)

 

À boire !

Quel que soit votre sport, emportez toujours de quoi vous hydrater, avant et après l’effort. Si votre séance dure plus d’une heure, buvez toutes les 20 minutes 3-4 gorgées d’eau ou de boisson énergétique. Vous pouvez en concocter une vous-même en mélangeant de l’eau, du sirop et une pincée de sel.   

 

La technologie au service du sport

  • Les applis type Runastic© ou Nike+© mesurent les distances parcourues, la durée et l’intensité de vos séances, calculent le nombre de calories que vous brûlez, etc. De plus, de nombreux smartphones possèdent une appli de santé connectée qui intègre certains de vos paramètres personnels (poids, calories dépensées, heures de sommeil, etc.) et permet d’en suivre l’évolution.

  • Très à la mode, les montres connectées mesurent tous les paramètres ci-dessus, ainsi que la fréquence cardiaque (pouls). Étanches, elles sont aussi utiles en plongée sous-marine pour contrôler les paliers.

  • Sous forme d’appli ou de boîtier, le podomètre mesure le nombre de pas que vous faites au quotidien. Idéal pour vous motiver à marcher davantage !

 

À lire aussi

Régime du sportif

10 bonnes raisons de faire du sport

Reprise du sport : 3 applis pour vous aider !

Source
Merci au Dr Noamane Moudden, médecin du sport, et à Florent Moyne, pharmacien à Port Vendres (66).
 


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Candice Leblanc
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 15/05/2017

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les bienfaits de la marche nordique
Aussi tonique que le jogging, mais beaucoup plus douce pour le corps, la marche nordique séduit à gr…
Les bénéfices de la randonnée
« Un jour de sentier, huit jours de santé », répètent certains randonneurs. La randonnée pédestre co…
Les causes et les traitements des courbatures
Qui n’a jamais éprouvé des courbatures le lendemain d’un effort physique ? Sans gravité, elles peuve…