Courez pour augmenter votre espérance de vie !

Faire du jogging pour vivre plus longtemps
0 avis

Et si, cette année, on profitait de la rentrée pour se (re)mettre au sport ? De quoi retrouver la ligne mais aussi améliorer votre santé. En effet, s’octroyer du temps chaque semaine pour faire un petit jogging augmente votre espérance de vie. Oui, rien que ça !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/09/2012

Une étude sur les bienfaits du jogging

« J’ai peur que courir ne déclenche une crise d’asthme », « Le jogging ? Vous n’y pensez pas, je suis cardiaque ! », « Avec ma lombalgie, il n’est pas question de courir »… Voilà un florilège d’excuses souvent avancées pour éviter de chausser ses baskets. Et pourtant !
Que l’on soit en parfaite santé ou non, courir est vraiment une bonne idée. Conclusion à laquelle est arrivé Peter Schnohr, cardiologue au Centre Hospitalier Universitaire Bispebjerg de Copenhague et responsable d’une vaste étude sur les bienfaits du jogging menée auprès de 20.000 hommes et femmes pendant près de 35 ans. Des participants âgés de 20 à 93 ans, certains souffrant d’une maladie cardiovasculaire, d’allergie, d’une pneumopathie, de démence, d’une maladie génétique, d’épilepsie ou d’apnée du sommeil.

 

Une réduction de la mortalité chez les joggeurs

En comparant la mortalité des joggeurs à celle des non-joggeurs, les médecins ont constaté que le risque de décès est réduit de 44 % chez les hommes et femmes adeptes du jogging par rapport aux nonjoggeurs. Ce qui se traduit par une espérance de vie augmentée de 6,2 ans chez les hommes et de 5,6 ans chez les femmes. Pas besoin de courir tous les jours !
Reste à savoir à quelle fréquence il convient de courir pour retirer ce bénéfice… « Nous pouvons affirmer avec certitude que le jogging augmente la longévité. Qui plus est, il n’est pas nécessaire de courir souvent pour en tirer des bénéfices », affirme le Dr Schnohr. En effet, ce dernier a constaté que le bénéfice maximum en termes de longévité était obtenu en courant 2h30 par semaine en 2 à 3 séances à un rythme lent ou moyen. Pas d’excès donc !

 

Le conseil de votre pharmacien GIPHAR

  • À quel rythme courir ?

Novice, vous ne savez pas si votre rythme est correct ?

  • Vous courez à un bon rythme si vous êtes légèrement essoufflé.

  • Pour savoir si vous êtes dans le bon, rien de plus simple : vous devez être capable de discuter avec la personne avec qui vous courez.

  • Si vous ne pouvez pas lui parler, vous courez trop vite.

  • Si vous lui parlez comme lorsque vous êtes à la terrasse d’un café, vous courez  trop lentement.

  • Si cela fait longtemps que vous n’avez plus fait de sport, passez d’abord faire une visite de contrôle chez votre médecin.

 

À lire aussi

15 minutes de sport par jour, c’est déjà bien !
10 Bonnes raisons de faire du Sport


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Elise Dubuisson
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/09/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les bienfaits de la marche nordique
Aussi tonique que le jogging, mais beaucoup plus douce pour le corps, la marche nordique séduit à gr…
Les bénéfices de la randonnée
« Un jour de sentier, huit jours de santé », répètent certains randonneurs. La randonnée pédestre co…
Les causes et les traitements des courbatures
Qui n’a jamais éprouvé des courbatures le lendemain d’un effort physique ? Sans gravité, elles peuve…