Les excipients à effets notoires
A PROPOS DE CETTE ANNEXE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
153 avis

Le médicament qui vous a été prescrit contient un (ou des) excipient(s) à effets notoires.

 

Définition de l'excipient :

Substance naturelle ou de synthèse sans activité thérapeutique rentrant dans la composition d'un médicament afin d'en améliorer certains critères (mise en forme pharmaceutique, goût, aspect, conservation, administration, etc.) ou d'en faciliter l'absorption par l'organisme.

Ces excipients peuvent être classés en 4 catégories, selon le type d'effet qu'ils sont susceptibles d'engendrer. Sachez qu'outre la nature de l'excipient, l'effet notoire peut aussi être fonction de la voie d'administration et/ou de la dose.

 

1- Excipients contre-indiqués chez l'enfant âgé de moins de 3 ans :

  • acide borique par voie orale si la dose administrée est > 3 mg/kg/j,

  • acide borique par voie injectable si ta teneur du médicament est > 100 µg/100 ml,

  • alcool Benzylique par voie injectable,

  • l'huile de ricin, quelle que soit la voie, est non recommandée chez l'enfant,

  • l'huile d'arachide, quelle que soit la voie, est non recommandée chez l'enfant.

 

2- Excipients contre-indiqués chez les patients souffrant de certaines pathologies :

Si vous souffrez de phénylcétonurie, les excipients suivants vous sont contre-indiqués :

  • aspartam : toutes voies sauf voies locales,

  • phénylalanine : toutes voies sauf voies locales.

 

Si vous souffrez d'intolérance au fructose, les excipients suivants vous sont contre-indiqués :

  • fructose : toutes voies sauf voies locales,

  • maltitol : voie orale,

  • saccharose : voie orale,

  • sorbitol : toutes voies sauf voies locales,

  • sucres invertis : toutes voies sauf voies locales.

 

Si vous souffrez de galactosémie, les excipients suivants vous sont contre-indiqués :

  • galactose : toutes voies sauf voies locales,

  • lactose : voie orale.

 

Si vous souffrez d'un syndrome de malabsorption glucose/galactose, les excipients suivants vous sont contre-indiqués :

  • galactose : toutes voies sauf voies locales,

  • glucose : toutes voies sauf voies locales,

  • lactose : voie orale,- saccharose : voie orale,

  • sucres invertis : toutes voies sauf voies locales.

 

Si vous souffrez d'un déficit en lactase, les excipients suivants vous sont contre-indiqués :

  • lactose : voie orale.

 

Si vous souffrez d'un déficit en sucrase-isomaltase, les excipients suivants vous sont contre-indiqués :

  • saccharose : voie orale.

 

Si vous souffrez d'alcoolisme, d'une maladie du foie, d'épilepsie, ou si vous êtes une femme enceinte ou un enfant de moins de 12 ans, sachez que l'éthanol (alcool) vous est déconseillé si la dose journalière est comprise entre 0.05 et 3g, et vous est contre-indiquée si elle est > 3g.

 

3- Excipients dont il faut tenir compte si vous suivez un régime particulier :

  • potassium (K+) : toutes voies sauf voies locales, si vous suivez un régime pauvre en potassium,

  • sodium (Na+) : toutes voies sauf voies locales, si vous suivez un régime pauvre en sodium.

 

4- Excipients pouvant potentiellement engendrer des effets indésirables :

les autres excipients à effets notoires peuvent potentiellement engendrer des effets indésirables, qui sont pour la plupart soit des troubles digestifs, des diarrhées, soit des eczémas de contact, un urticaire, des réactions allergiques ou encore des symptômes anaphylactiques.

Il s'agit de : acide benzoïque, acide borique,amidon de blé, bronopol, butylhydroxyanisole, butylhydroxytoluène, chlorure de benzalkonium, composés organomercuriels, alcool, formaldehyde, glycérol, huile de soja, huile de sésame, lanoline, lécithine de soja, mannitol, parahydroxybenzoates, polyethylèneglycol, sulfites, tartrazines, xylitol.

 

Pour plus de renseignements sur les effets indésirables potentiels des excipients à effets notoires rentrant dans la composition de votre médicament (voie d'utilisation, dose, type d'effet), n'hésitez pas à interroger votre pharmacien.


Haut de page

A PROPOS DE CETTE ANNEXE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
153 avis