En savoir plus sur le zona ?
A PROPOS DE CETTE ANNEXE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011
0 avis

Le zona est une infection causée par le même virus que celui de la varicelle, d'où son nom de virus du zona et de la varicelle. Une fois l'éruption en vésicules de la varicelle disparue, le virus de la varicelle demeure à vie dans l'organisme en s'installant dans des cellules nerveuses. Il peut rester silencieux pendant des années, mais il peut aussi se réactiver (chez la personne âgée, chez les personnes immunodéprimées [cancer, SIDA...], en cas de stress violent...), se déplacer alors le long des fibres nerveuses et aller jusqu'à la peau, où il provoque une éruption cutanée : c'est le zona.Il faut savoir également qu'il suffit parfois d'avoir côtoyé une personne atteinte de la varicelle pour que le virus du zona et de la varicelle pénètre dans votre organisme. L'évolution du zona se fait en deux temps : - un premier temps, dit "stade prodromique", dont les symptômes (démangeaisons, engourdissement, picotements, douleur à l'endroit où va se produire l'éruption cutanée, parfois accompagnés de fièvre et de maux de tête) surviennent environ 2 à 5 jours avant l'apparition de l'éruption. - un deuxième temps, dit "stade éruptif", où survient l'éruption cutanée. Apparaissent alors des rougeurs cutanées, accompagnées de boursouflures, qui donnent naissance à des cloques contenant un liquide limpide clair. Ces cloques se transforment ensuite en pustules, puis en croûtes.L'éruption apparaît généralement sous forme de plaques d'un côté du corps, sur le dos, l'abdomen, la poitrine, les bras, les jambes, la face et même l'oeil. L'éruption cutanée peut provoquer un léger inconfort, mais souvent des démangeaisons véritablement douloureuses, et parfois des douleurs insoutenables, surtout chez la personne âgée. En général, l'éruption cutanée disparaît en 3 à 5 semaines.


Haut de page

A PROPOS DE CETTE ANNEXE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 03/08/2011

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis