Le syndrome vestibulaire chez le lapin

Les symptômes et les traitements du syndrome vestibulaire chez le lapin
0 avis

Le syndrome vestibulaire résulte d'une lésion du système vestibulaire, votre lapin peut en souffrir. Quels sont les symptômes et les traitements ?
 

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julien Delamur, vétérinaire
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 02/01/2014

Les symptômes du syndrome vestibulaire chez le lapin

Chez le lapin comme chez beaucoup d'animaux le syndrome vestibulaire se caractérise par une ataxie asymétrique.  Une ataxie est une perturbation de l'équilibre et de la coordination motrice liée à l'atteinte du systéme nerveux. Cette ataxie asymétrique est souvent accompagnée d'un port de tête dévié (une oreille vers le sol). C'est un syndrome relativement fréquent chez tous les animaux, mais il l'est encore davantage chez le lapin.
On observe également des rouler-bouler, des mouvements en cercle et des chutes. Comme dans les autres espèces, un nystagmus est souvent présent : mouvement incontrolé du globe oculaire (vertical ou horizontal).
Ce syndrome est souvent confondu avec le torticolis qui est plus rare. Cet amalgame est très facile à faire et l'avis d'un vétérinaire sera fort utile.

 

Les causes du syndrome vestibulaire chez le lapin

Causes périphériques :

  • L'otite moyenne et interne est la cause la plus fréquente. L'infection atteint souvent l'oreille depuis les cavités nasales et buccales. Chez le lapin, l'otite la plus fréquente est celle due à Pasteurella.

  • Plus rarement, ce syndrome est causé par une gale auriculaire, une tumeur de l'oreille interne ou une otite externe avec perforation du tympan.

  • L'atteinte périphérique peut également être idiopathique (inexpliquée) mais on suspecte aussi une calcification anormale dans l'endolymphe des canaux semi-circulaires.


Atteintes centrales :
Lors d'atteintes centrales, la conscience est souvent altérée. Dans ce cas, l'atteinte concerne soit le cervelet, le tronc vestibulaire ou la moëlle épinière. Le pronostic est alors beaucoup plus alarmant.

  • Encephalitozoon cuniculi pourrait également expliquer une atteinte centrale. C'est un protozoaire qui a pour organe cible le cerveau et l'oeil.

 

Le traitement du syndrome vestibulaire chez le lapin

Il est symptomatique et fait souvent appel aux corticoïdes.
Le nursing est également important car l'animal est souvent incapable de boire. Il est aussi primordial de laver le postérieur du lapin car des ulcères pourraient être provoqués par la malpropreté de votre animal malade et incapable de se lever pour uriner dans une litière.
Le traitement de l'otite consiste en une antibiothérapie et un drainage/lavage.
La récupération peut être rapide dans de rares cas. Il est souvent nécessaire d'attendre quelques semaines avant de constater une amélioration conséquente.

 

À lire aussi

Principales pathologies digestives du lapin
Pathologies dentaires du lapin


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julien Delamur, vétérinaire
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 02/01/2014

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Quel animal adopter quand on est senior ?
Vous approchez de la soixantaine et souhaitez élargir votre cercle familial en adoptant un animal de…
La réglementation pour les animaux de compagnie en voyage
Un nouveau réglement européen sera mis en vigueur à partir du 29 décembre 2014. Il précise les nouve…
Comment se reproduit le furet ?
La reproduction du furet ne s'improvise pas et il faut se renseigner avant d'envisager d'avoir une p…