Les malocclusions dentaires incisives chez le lapin

Comment déceler et guérir la malocclusion dentaire chez le lapin
0 avis

De nombreux lapins de compagnie souffrent de problèmes dentaires appelés malocclusion. Ces affections dentaires sont la première cause de consultation chez le vétérinaire. Quels sont les signes d'une malocclusion dentaire ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julien Delamur, vétérinaire
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 09/11/2014

Les dents du lapin

Le lapin possède 28 dents :

  • 3 paires d'incisives (2 en haut et 1 en bas)

  • 5 paires de prémolaires (3 en haut et 2 en bas)

  • 6 paires de molaires (3 en haut et 3 en bas)

 

Le lapin fait partie des espèces à dents hypsodontes, c'est-à-dire que ses dents poussent en continu. Il doit donc user ses dents en consommant beaucoup de fibres : foin, herbe et végétaux...

 

Les signes de la malocclusion dentaire

Si les dents ne s'usent pas régulièrement, elles finissent par dévier de leur axe et se déformer. C’est ce qu’on appelle la malocclusion dentaire. Celle-ci peut concerner les incisives et/ou les molaires. La malocclusion dentaire est la principale pathologie des lagomorphes (ordre de Mammifères renfermant essentiellement les lièvres et les lapins)

Les anomalies des incisives sont les plus faciles à diagnostiquer mais l'hyperalongement des molaires est également très fréquent (malocclusion jugale).
De plus la malocclusion molaire peut être la cause de la malocclusion incisive. La malocclusion incisive est facilement décelée et se traduit notamment par une impossibilité de l'animal à s'alimenter.

 

Les signes cliniques de pathologies dentaires peuvent être :

  • un écoulement oculaire ou nasal,

  • un écoulement de salive,

  • des éternuements,

  • une augmentation de la soif,

  • l’incapacité de manger

  • une perte de poids

  • et une enflure le long de la mâchoire.

Si votre lapin présente l’un ou l’autre de ces symptômes,  faites-le examiner par votre vétérinaire.

 

Malocclusion dentaire incisive : les stades

Plusieurs stades sont possibles :

  • Stade 1 : les bords incisifs sont encore en contact. L'animal mange correctement sans gêne.

  • Stade 2 : les incisives inférieures passent devant les supérieures et sont visibles depuis l'exterieur de la bouche. Le lapin mange quasiment normalement.

  • Stade 3 : les incisives inférieures ont une taille conséquente. Les supérieures poussent vers l'intérieur en s'enroulant vers le haut. Le lapin ne mange presque plus.

  • Stade 4 : la taille des dents entraîne une douleur importante. La longueur des incisives est telle que le palais ou d'autres structures (gencives, joues, lèvres...) peuvent être perforés. Bien entendu, le lapin ne s'alimente pas.

 

Les origines d'une malocclusion dentaire

Ces anomalies peuvent être :

  • congénitales (anomalies de positionnement des machoires notamment),

  • traumatiques (fractures coronnaires...),

  • secondaires à une anomalie de positionnement de molaires ou secondaires à une maladie,

  • nutritionelles : manque de fibres, carence en calcium et en vitamine D.

 

Malocclusion dentaire : le traitement

La plupart des cas nécessitent une intervention vétérinaire.
Dès lors que la croissance des incisives est excessive, il est primordial de réduire la hauteur afin de retrouver une taille normale.
Par contre sans traitement de la cause le problème reviendra et l'intervention répétée régulièrement.
La technique consiste à couper la partie excédentaire à l'aide d'une pince. C'est un acte délicat car les bords de coupe doivent être lisses, réguliers et doivent respecter la forme physiologique de la pousse.

 

Prévention des maladies dentaires du lapin

La prévention passe par une alimentation comportant des éléments suffisamment riches en silice ou suffisamment durs (mastication longue) pour provoquer une usure correcte des incisives. N'hésitez pas à augmenter la ration de foin de votre lapin et à lui proposer des objets à ronger comme du bois, des branchages...

Il faut bien évidement surveiller mensuellement la pousse des dents de votre lapin.

 

À lire aussi

Pathologies dentaires du lapin

Principales pathologies digestives du lapin


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julien Delamur, vétérinaire
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 09/11/2014

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Quel animal adopter quand on est senior ?
Vous approchez de la soixantaine et souhaitez élargir votre cercle familial en adoptant un animal de…
La réglementation pour les animaux de compagnie en voyage
Un nouveau réglement européen sera mis en vigueur à partir du 29 décembre 2014. Il précise les nouve…
Comment se reproduit le furet ?
La reproduction du furet ne s'improvise pas et il faut se renseigner avant d'envisager d'avoir une p…