Conditions d'élevage et d'environnement du lapin de compagnie

Les conditions de vie idéales du lapin nain
1 avis

Vous allez bientôt acquérir votre nouveau compagnon : un lapin nain. Suivez tous nos conseils pour lui offrir un habitat avec des conditions de vie idéales...

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julien Delamur, vétérinaire
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 05/06/2014

Comment choisir la cage de votre lapin ?

Les lapins sont des animaux très sensibles aux variations d'ambiance ainsi qu'aux mauvaises conditions environnementales.

La cage est un élément important. Celle-ci est indispensable afin d'assurer son besoin vital de se cacher ou de fuir au moindre danger ou à la moindre alerte. Le calme et l'isolement sont nécessaires à la vie du lapin. Néanmoins, la vie permanente en cage a l'inconvénient de prédisposer aux problèmes dentaires, urinaires et digestifs.
Cette cage doit être placée dans un endroit calme, non exposé aux sources de chaleurs. Celle-ci doivent disposer d'une zone de repos équipée d'un abri (de préférence en bois) et d'une zone d'activité (équipée de jouets tels que échelles, tuyaux, ponts mobiles...).

 

Les différentes litières adaptées au lapin

La litière doit être absorbante et changée au moins deux fois par semaine.

  • Les copeaux de bois sont légers, absorbants, peu coûteux. Certains ont un effet répulsif pour les insectes (copeaux de cèdre), d'autres éliminent les mauvaises odeurs (copeaux parfumés). En revanche, leur stockage est parfois volumineux. Les copeaux de sapin et de pin collent aux poils des lapins à poils longs.

  • Les litières végétales comme la litière de maïs peuvent être consommées sans risques et ne collent pas aux poils. Leur coût est cependant élevé.

  • La paille est assez coûteuse et salissante. Le lapin peut y faire son nid.    

 

Lapin : des paramètres à ne pas négliger

  • La température doit se situer aux alentours de 20°C. Mieux vaut des températures basses que des températures élevées car le lapin, dépourvu de glandes sudoripares, est incapable de réguler sa température au delà de 25°C d'ambiance.

  • L'hygrométrie idéale est de 65% pour 20°C.

  • La durée d'éclairement est importante. Elle a un effet sur la vie reproductrice. Elle doit être de 10 à 12h/j et doit aller jusque 15h après la mise bas.

  • Il est important également d'évacuer les gaz toxiques produits dans la litière. Ces gaz sont le produit de la décomposition de déjections et de la respiration. Ils sont riches en ammoniaque et peuvent en excès provoquer des problèmes respiratoires.

 

À lire aussi

Comment choisir votre NAC ?
Les petits mammifères de compagnie : généralités
Les petits mammifères de compagnie : caractéristiques spécifiques


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julien Delamur, vétérinaire
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 05/06/2014

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Quel animal adopter quand on est senior ?
Vous approchez de la soixantaine et souhaitez élargir votre cercle familial en adoptant un animal de…
La réglementation pour les animaux de compagnie en voyage
Un nouveau réglement européen sera mis en vigueur à partir du 29 décembre 2014. Il précise les nouve…
Comment se reproduit le furet ?
La reproduction du furet ne s'improvise pas et il faut se renseigner avant d'envisager d'avoir une p…