Se débarrasser des puces

Eviter les réinfestations de puces
0 avis

A l’approche de l’été, les infestations par les puces reviennent en nombre. Si la plupart des chiens et chats sont bien traités et ont un traitement efficace, certains propriétaires ont les plus grandes peines du monde à se débarrasser de ces parasites…

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julien Delamur, vétérinaire
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 09/06/2014

Infestation de puces : trouver l'origine est essentiel

Avant de s'énerver et d’accuser le produit anti-puce vendu par votre vétérinaire ou votre pharmacien, quelques données simples sont à connaître.
Il faut comprendre l’origine de l’infestation : le cycle de la puce est tel que les réinfestations sont permanentes si l’environnement n’est pas traité. Les puces adultes vivent sur le chien et les larves et autres formes immatures restent dans l’environnement, de telle sorte que pour une puce adulte trouvée sur l’animal, il existe 100 larves ou formes immatures dans la maison…

En pratique donc, les réinfestations ne sont pas dues à l’animal parasité mais bel et bien au réservoir que représente l’environnement.

Devant des puces récalcitrantes, il est donc important de traiter l’environnement ! Nettoyer, aspirer, et traiter la maison est indispensable.

 

Traitements anti-puces : rigueur et régularité !

 Une autre cause importante de manque d’efficacité du produit insecticide est le manque de sérieux du propriétaire :

  • dose insuffisante,

  • traitement seulement quand les puces sont visualisées,

  • pas de traitement sur les autres animaux de la maison,

  • lavage fréquent,

  • mauvaise application des sprays…

 

Choix d'un traitement anti-puces adapté

Le choix du traitement est important : il existe des traitements oraux ou cutanés. Les traitements oraux sont à privilégier si l’animal est lavé régulièrement…
A savoir également : la présence de chat influe automatiquement sur le choix de la molécule car certains produits sont toxiques pour eux. Ainsi il faut éviter de donner un insecticide à base de permethrine à un chien si celui-ci partage sa vie avec un chat…
D’après des études récentes, les résistances aux insecticides ne sont pas encore d’actualité pour nos classes d’antipuces modernes.  
 

À lire aussi

Les petits parasites de votre animal

Prévenir et traiter les parasites du chien

Chiens et chats : la chasse aux parasites est ouverte !

Chien et chat : comment soulager les démangeaisons ?


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julien Delamur, vétérinaire
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 09/06/2014

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Retirez rapidement les tiques pour éviter les maladies
Lésions cutanées, transmission de bactéries et parasites…, les tiques ne sont pas inoffensives ! Et …
Les effets du tabagisme passif chez le chien et le chat
Les animaux de compagnie exposés à la fumée de cigarette seraient, tout comme les hommes, exposés à …
Les animaux de compagnie en vacances : conseils
Les périodes de vacances sont un bouleversement du quotidien pour nos animaux de compagnie. Pour pré…