Le froid et la neige ne font pas peur à votre chien !

Comment protéger votre chien du froid ?
1 avis

Nos amis canins supportent facilement les températures hivernales. Cependant, certains apprécient de recevoir quelques soins particuliers !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Anne Pensis, vétérinaire
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/12/2011

Le chien face au froid

Chaque chien ressent le froid de manière différente... Les frileux refusent de sortir quand d’autres gambadent joyeusement dans la neige. Une différence qui s’explique en partie par la diversité de leurs pelages. Le husky sibérien a un sous-poil robuste qui l’aide à se plaire en climat froid alors que le lévrier ne supporte pas les températures trop basses à cause de son pelage fin et moins abondant.

L’embonpoint a aussi son rôle à jouer : les chiens maigres ou, au contraire, trop gros, sont plus sensibles au froid.

Enfin, si votre compagnon passe de nombreuses heures à l’extérieur toute l’année, il abordera plus sereinement le gel qu’un animal vivant presque exclusivement à côté du radiateur.

 

Comment protéger votre chien du froid ?

  • Si votre chien tremble de froid lors des promenades, offrez-lui un manteau bien chaud !

  • Pensez à ne pas le faire toiletter trop court à l’approche de l’hiver : mieux vaut lui laisser sa couverture naturelle !

  • Si vous aimez les grandes balades hivernales, il peut être utile d’augmenter sa ration alimentaire de 15 à 20%. En effet, ses besoins caloriques pour maintenir sa température corporelle sont accrus en cette saison.

 

Chouchoutez les pattes de votre chien !

En hiver, la neige et le sel de déneigement peuvent irriter les coussinets des pattes de votre chien. Optez pour une crème grasse de type vaseline qui agit comme isolant thermique. Appliquez-la avant chaque promenade. Vous pouvez aussi agir de manière préventive grâce aux crèmes tannantes qui épaississent les coussinets. Notez que pour qu’elles soient efficaces, elles doivent être utilisées quotidiennement 2 semaines avant l’exposition. Enfin, pensez à rincer les pattes de votre chien à l’eau tiède après chaque promenade.

 

Le conseil de votre pharmacien GIPHAR

  • Et s’il a pris un coup de froid ?

Exposé au froid et à l’humidité, votre chien peut développer une inflammation du système respiratoire caractérisée par :

  • des écoulements au niveau des yeux et du nez,

  • des éternuements,

  • de la toux,

  • une baisse d’appétit.

 

Si vous observez un ou plusieurs de ces symptômes chez votre chien, rendez-vous chez votre vétérinaire : un rhume peut être soigné facilement et sans antibiotiques à condition d’être diagnostiqué à temps.

 

À lire aussi

Votre chien et la montagne
Une sortie en forêt avec votre chien, ça se prépare !


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Anne Pensis, vétérinaire
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/12/2011

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Les symptômes et les traitements de la gale chez le chien
Depuis quelques jours, votre chien n’arrête pas de se gratter ? Il est possible qu’il ait la gale… C…
Retirez rapidement les tiques pour éviter les maladies
Lésions cutanées, transmission de bactéries et parasites…, les tiques ne sont pas inoffensives ! Et …
Les effets du tabagisme passif chez le chien et le chat
Les animaux de compagnie exposés à la fumée de cigarette seraient, tout comme les hommes, exposés à …