Diarrhée, constipation : comment soulager votre chien ?

Les troubles intestinaux chez le chien
1 avis

Votre chien  peut aussi souffrir de diarrhée ou de constipation. Souvent, quelques mesures simples peuvent l’en protéger ou le soulager. Explications.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Anne Pensis
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 08/04/2015

Un dysfonctionnement intestinal chez votre chien peut avoir de très nombreuses causes : un changement de régime alimentaire, l’ingestion d’un aliment inadéquat ou d’un objet peuvent, par exemple, provoquer une diarrhée ou ralentir son transit. De plus, la présence de vers intestinaux peut induire une inflammation des intestins et des ballonnements. Enfin, le stress, diverses maladies (du foie, des reins…) et, plus rarement, des allergies alimentaires peuvent aussi causer des soucis intestinaux plus ou moins sévères.

 

Diarrhée et constipation chez le chien : les solutions

Si votre chien souffre de diarrhée

  • une adaptation de son régime alimentaire peut l’aider si celui-ci ne semble pas adéquat,

  • un pansement intestinal à base d’argile et/ou de pré et probiotiques adaptée peut le soulager.

 

S’il est constipé :

  • l’huile de paraffine peut l’aider à vidanger son intestin. 

Si son transit est perturbé suite à l’ingestion d’un produit ou d’un objet, ou si une diarrhée/constipation persiste, rendez-vous sans attendre chez votre vétérinaire. Lui seul pourra établir un diagnostic et proposer un traitement pour soigner votre ami.

 

Troubles intestinaux chez le chien : mieux vaut prévenir…

Pour offrir à votre chien un bon confort intestinal, il existe deux mesures simples. La première est de lui choisir une alimentation équilibrée et contenant des matières premières de qualité. Une fois le régime mis en place, il est conseillé de ne plus en changer. Si un autre régime devait être instauré. Le nouvel aliment doit être introduit progressivement. 

Pour ce faire, on peut utiliser le schéma suivant : 

  • la première semaine, ajouter ¼ du nouvel aliment et conserver ¾ de l’ancien. 

  • La semaine suivante, procéder par 50% de chaque aliment. 

  • La 3ème semaine ne plus donner que ¼ de l’ancien régime et enfin passer à 100% du nouvel aliment. 

La seconde mesure consiste à le vermifuger en lui donnant un comprimé antiparasitaire 2 à 4 fois par an en fonction de son mode de vie. 

 

Le conseil de votre pharmacien Giphar

Gare aux puces !

Les puces peuvent être porteuses de larves de vers intestinaux. Protégez votre chien de leur infestation à l’aide de pipettes, comprimés ou collier !

 
À lire aussi

Votre chien vomi, que faire ?

Prévenir et traiter les parasites du chien
Le diabète sucré du chien
Le chocolat : un danger pour vos animaux de compagnie


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Anne Pensis
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 08/04/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Les symptômes et les traitements de la gale chez le chien
Depuis quelques jours, votre chien n’arrête pas de se gratter ? Il est possible qu’il ait la gale… C…
Retirez rapidement les tiques pour éviter les maladies
Lésions cutanées, transmission de bactéries et parasites…, les tiques ne sont pas inoffensives ! Et …
Les effets du tabagisme passif chez le chien et le chat
Les animaux de compagnie exposés à la fumée de cigarette seraient, tout comme les hommes, exposés à …