Le diabète sucré du chien

Les symptômes et les traitements du chien diabétique
0 avis

Le diabète est un syndrome caractérisé par un état d’hyperglycémie chronique. Comme chez l’homme il nécessite une prise en charge à vie qui est assez lourde pour le propriétaire. Zoom sur le symptômes et le traitement du chien diabétique.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julien Delamur, vétérinaire
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 16/02/2012

Les symptômes du diabète chez le chien

  • Polydipsie / Polyurie (augmentation de la quantité d’eau ingérée et de la quantité d’urine excrétée)

  • Polyphagie : appétit augmenté

  • Glucosurie : à partir d’un taux important de sucre dans le sang (180mg/dL) le rein ne remplit plus sa fonction de filtre et laisse passer le sucre qui se retrouve alors dans les urines.

  • En plus, on note irrégulièrement un problème de poids (obésité ou au contraire amaigrissement), des infections bactériennes à répétitions (cystites notamment), des problèmes oculaires (cataracte)

 

Lorsque le taux de sucre dans le sang est très important, le coma peut survenir. Avant d’arriver à ce stade, l’animal se déshydrate, devient anorexique et vomit souvent.
Le diabète canin est deux à trois fois plus fréquent chez la femelle que chez le mâle. Il est favorisé par l’obésité (diabète gras) et apparaît plus souvent à l’âge adulte (entre 6 et 10ans.)

Certaines races semblent prédisposées : Pinsher, Caniche, Teckel, Cairn, Westy…
Les infections à répétitions (urinaires, buccales, respiratoires) sont des causes d’insulinorésistance.

 

Diabète du chien : le diagnostic

Le diagnostic est simple et repose sur une prise de sang. En fonction de l’appareillage de votre vétérinaire, il sera peut-être tout simplement amené à prélever une petite goutte de sang uniquement. On mesure alors le taux de glucose dans le sang (glycémie).
La norme se situe entre 80mg et 140mg/dL à jeun.
En cas de dépassement, il est bien sûr conseillé d’analyser d’autres paramètres tels que : les Phosphatases Alcalines et les Alanines Transaminases (souvent augmentées), le cholestérol, les amylases et les lipases.
De plus une analyse urinaire révèlera la présence d’une infection concomitante et affinera la gravité du diabète (en cas de cétonurie par exemple).

 

La prise en charge du chien diabétique

Lors du diagnostic de diabète, le vétérinaire doit vous expliquer le traitement, ses risques et les précautions à prendre.
L’insulinothérapie repose sur l’administration, par voie sous cutanée, quotidienne (ou biquotidienne) d’une insuline lente dont l’activité est de 14 à 22h. L’injection devra être faite par le propriétaire sur les parois latérale du thorax (car meilleure absorption). L’administration sera suivi par un repas en faible quantité afin d’éviter une hypoglycémie réflexe.
Au bout de quelques jours de traitement, il est préférable de faire un suivi de glycémie chez le vétérinaire afin d’établir une courbe représentant l’évolution du taux de sucre dans le sang après l’injection et ce, pendant une journée. En fonction du résultat, le dosage sera modifié.

 

Chien diabétique : recommandations et précautions

  • Il est recommandé de faire pratiquer à son compagnon une activité physique régulière. Au niveau de l’alimentation, il faut éviter les aliments humides (souvent trop sucrés), et l’eau doit être donnée à volonté.

  • Il faut veiller à bien mélanger l’insuline sans la secouer. Il faut aussi la conserver au frais.

  • Enfin : sachez reconnaître une hypoglycémie (en cas de faible appétit, de trop fort dosage de l’insuline) : votre chien sera prostré, semblera alcoolisé (défaut d’équilibre, démarche ébrieuse…), il pourrait trembler ou même être comateux. Dans ce cas, ne pas hésiter à lui faire avaler des morceaux de sucre et retourner chez le vétérinaire afin de refaire un dosage.

 

À lire aussi

L'obésité chez nos animaux domestiques
Le chocolat : un danger pour vos animaux de compagnie
Mon chien a un gros ventre


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julien Delamur, vétérinaire
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 16/02/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les symptômes et les traitements de la gale chez le chien
Depuis quelques jours, votre chien n’arrête pas de se gratter ? Il est possible qu’il ait la gale… C…
Retirez rapidement les tiques pour éviter les maladies
Lésions cutanées, transmission de bactéries et parasites…, les tiques ne sont pas inoffensives ! Et …
Les effets du tabagisme passif chez le chien et le chat
Les animaux de compagnie exposés à la fumée de cigarette seraient, tout comme les hommes, exposés à …