La coqueluche du chien ou toux du chenil
Prévenir la toux du chenil
1 avis

La coqueluche du chien est une maladie très contagieuse qui se transmet lors de contact « nez à nez » entre chiens. Quels sont les symptômes et comment prévenir la toux du chenil ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julien Delamur, vétérinaire
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/10/2012

Coqueluche du chien : les symptômes

La coqueluche du chien est causée principalement par la bactérie Bordetella bronchiseptica, une bactérie cousine de Bordetella pertussis, responsable de la coqueluche humaine. Tous les chiens peuvent être porteurs de ces microbes, sans signe apparent.
La maladie atteint l'appareil respiratoire et provoque les symptômes suivants :

  • toux souvent douloureuse,

  • écoulements nasaux,

  • éternuements.

 

De temps en temps, des symptômes plus généraux sont observés tels que : vomissements, diarrhée et hyperthermie.

De plus l'animal peut arrêter de s'alimenter et il est très abattu.
C'est chez le jeune chien qu'il faut être le plus vigilant. La toux du chenil peut évoluer vers une pneumonie très grave... Aussi vaut-il mieux prévenir que guérir !

 

Plusieurs stades de la vie du chien sont propices à la contamination :

  • la vie prolongée à l'élevage avec d'autres chiens

  • les rencontres entre chiens dans les parcs, dans la rue

  • les expositions canines

  • les pensions

  • la chasse

  • les clubs canins

 

La prévention  de la toux du chenil

La vaccination est une solution simple et très efficace. Il existe plusieurs vaccins mais l'un d'eux est assez original.
Il a l'avantage d'être inoculé par voie intra-nasale (indolore donc) et il permet de déposer la forme vaccinale directement dans les voies respiratoires. Ceci a pour effet une extrême rapidité d'efficacité.

Quand on sait qu'un vaccin normal (inoculé par voie sous cutanée) crée une réaction immunitaire au bout de quelques semaines, on voit tout de suite l'avantage de celui ci qui provoque la réaction immunitaire 48h seulement après son administration !

Un vrai avantage quand il faut vacciner au dernier moment lors d'un séjour en pension imprévu !
Encore un avantage, il suffit d'une seule instillation quand les autres vaccins demandent une piqûre de rappel 3 semaines plus tard.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julien Delamur, vétérinaire
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/10/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
1 avis

Voir aussi

Les affections des glandes anales du chien
Votre chien peut avoir les glandes anales engorgées ou alors une infection de ces glances. Quels en …
Pratiquer une activité physique avec son chien
Profiter de la promenade de votre compagnon à quatre pattes pour prendre un bon bol d'air est une ex…
Comment protéger votre chien de la maladie de Lyme
Les tiques peuvent transmettre à votre chien la bactérie - borrelia - responsable de la maladie de L…