La contraception de la chienne
Les moyens de contraception chez la chienne
24 avis

Quelle est la vie sexuelle d'une chienne, et quels sont les contraceptions possibles ?

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/10/2007

Cycle reproducteur de la chienne

La puberté se situe en général entre 8 et 10 mois (de 6 à 15 mois). Les chaleurs se manifestent très généralement deux fois par an, mais certaines chiennes peuvent avoir 3 cycles par an et d'autres un seul cycle. Chaque chienne reproduit pendant toute sa vie le même cycle avec les mêmes durées, tant que son équilibre hormonal reste en bon état et tant que l'on n'intervient pas pour le modifier.

C'est pourquoi il est utile de tenir à jour, pour chaque chienne, un calendrier sexuel sur lequel on note toutes les remarques et toutes les interventions concernant le système reproducteur de la chienne.    Pendant le repos sexuel, la chienne, en gestation ou non, n'attire pas le mâle et de toute façon, refuse l'accouplement. La durée est de 5 mois chez la grande majorité des chiennes (de 4 à 10 mois), et constante chez la même chienne, qu'elle ait été saillie ou non ; elle correspond à une gestation (2 mois) suivie d'une lactation (2 mois) ou à une pseudo-gestation avec pseudo-lactation, suivies d'une période de repos complet de 40 jours. C'est pendant cette période que l'on entreprend une prévention des chaleurs suivantes.

 

Moyens de contraception chez la chienne

Parmi les moyens utilisables, il est important de choisir la méthode la mieux adaptée à chaque cas.

Le premier choix consiste à déterminer si c'est nécessaire.
Si l'on possède une chienne qui vit seule, sans contact possible avec un mâle, on peut éventuellement supporter les inconvénients liés aux chaleurs et se contenter d'une surveillance éventuellement facilitée par un déodorant qui éloigne les prétendants.
Ensuite, il faut choisir le moyen utilisé : intervention chirurgicale, ou pilule contraceptive ?
Si l'on désire supprimer tout problème lié à la sexualité pendant toute la vie d'un animal, une intervention chirurgicale est le moyen approprié. Il faut néanmoins savoir que la chirurgie comporte toujours quelques risques opératoires et des effets secondaires plus ou moins importants, dûs à l'absence d'hormones : obésité, eczémas, incontinences urinaires. D'autre part, les moyens chirurgicaux ont un caractère définitif que l'on peut ne pas souhaiter.
Si l'on veut un jour faire reproduire sa chienne, une pilule permet d'empêcher la reproduction jusqu'à l'âge voulu avant de produire la première portée, puis chaque fois que la fécondité n'est pas souhaitée. On utilise alors l'un des «progestagènes», parmi lesquels notre préférence va sans hésitation au principe actif nommé «acétate de mégestrol» utilisé dans différentes spécialités, distribuées par les vétérinaires et les pharmaciens : c'est ce principe actif qui réunit à la fois une excellente efficacité avec les risques les moins importants en fréquence et en gravité.
Avec la pilule comme avec les autres moyens envisagés, il faut tenir compte de certains inconvénients et respecter quelques précautions.
 

Faut-il réaliser une prévention ou une interruption des chaleurs ?

Comme dans tous les domaines, l'action préventive doit être privilégiée, même si ce n'est pas le moyen le plus simple et le plus facile. Il faut donc, de préférence, intervenir avant le début des chaleurs, pendant la période de repos sexuel. On donne la dose adaptée au poids de la chienne chaque jour, pendant un mois.
Si l'on n'a pas été assez prévoyant et que les chaleurs commencent, on peut entreprendre une interruption à condition d'intervenir dans les 3 premiers jours. La «pilule» se donne alors pendant 8 jours, à une dose 4 fois plus élevée qu'en prévention.
 

Et la contraception chez les chiens ?

On peut calmer les manifestations sexuelles (vagabondage, fugues, agressivité) avec le même principe actif : acétate de mégestrol.
Chez le mâle, même si le désir sexuel est diminué par la pilule, la réalisation d'une saillie reste possible.


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/10/2007

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
24 avis

Voir aussi

Les affections des glandes anales du chien
Votre chien peut avoir les glandes anales engorgées ou alors une infection de ces glances. Quels en …
Pratiquer une activité physique avec son chien
Profiter de la promenade de votre compagnon à quatre pattes pour prendre un bon bol d'air est une ex…
Comment protéger votre chien de la maladie de Lyme
Les tiques peuvent transmettre à votre chien la bactérie - borrelia - responsable de la maladie de L…