Choisir son chien

Comment choisir son chien ?
3 avis

Choisir son chien n'est pas chose facile. La décision ne doit pas être prise à la légère.
C'est un compagnon qui vous accompagnera 15 à 20 ans de votre vie... mais que vous devrez accompagner aussi dans les bons comme les mauvais moments... un vrai mariage en somme. Alors ne vous trompez pas !

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 15/09/2015

Frais de santé et d'alimentation du chien

Avant de vous demander quelle race serait la plus appropriée, demandez vous si vous pourrez assumer les frais inhérents à sa santé, son alimentation. Sachez qu'au minimum vous aurez à effectuer une visite annuelle chez le vétérinaire lors de ses vaccins (environ 50€).

Pour des croquettes de qualité, dites premium (dont le coût est plus important que des croquettes de supermarché mais qui permettent d'éviter bon nombre de consultations pour diarrhées, vomissements, allergies...), le prix varie entre 4 et 5€/kg.
Par exemple pour un chien de 30kg, vous compterez 40€ à 60€ de nourriture par mois en fonction des marques.

 

Chien : quelle race choisir ?

  • Vous attendez de lui qu'il vous apporte affection, fidélité ? Vous désirez vous déplacer, voyager, et vivre en toutes circonstances avec lui ?

Vous en ferez un chien de compagnie. Evitez alors toutes les races de travail, de garde, dont la vie est peu compatible avec la votre.

  • Vous cherchez à vous rassurer à votre domicile ? À garder votre local ?

Un chien de garde, dont les aboiements dissuadent les intrusions fera votre bonheur.

  • Enfin, si vous souffrez d'un handicap sensoriel, moteur, des chiens spécialement éduqués sont disponibles auprès d'organismes précis. Ces chiens sont calmes, dociles et très malléables.

 

Certaines races demandent plus d'entretien que d'autres. Ainsi ceux à poils longs demandent d'être brossés et lavés plus souvent (attention aux excès ! pas toutes les semaines !).

D'autres ont plus de risques de maladies : ainsi les dalmatiens sont sujets à la surdité, aux calculs rénaux.
Les grandes races peuvent avoir des problèmes de hanches très handicapants.

Les brachycéphales (bouledogues, boxer...) ne feront que peu de sports étant donné leur difficulté à respirer.

Pour éviter ou diminuer au maximum ce genre de surprises, n'achetez pas votre chien dans les animaleries ou autres magasins, marchés...

Privilégiez les élevages recommandés disponibles auprès des clubs de race www.scc-asso.fr.
Vous y verrez les parents et l'endroit où ils sont nés... Vous vous ferez très vite une idée de leur sociabilisation (vie en famille, habitués aux bruits, aux autres animaux...). Les deux premiers mois de la vie sont peut-être ceux qui conditionnent le plus leur avenir et la facilité à cohabiter.

 

Chien : petit ou grand ?

Une idée fausse mais très répandue dit qu'un petit chien n'a pas besoin d'espace... C'est faux !!! Vous vous apercevrez vite qu'un petit chien bouge autant voire plus qu'un grand chien.
Ils aiment se dépenser, petits ou grands... mais si vous vivez en appartement, le dogue allemand ne pourra peut être pas s'y retourner !!

 

Cadeau ?

On n'offre pas un chien à quelqu'un comme on offre un cadeau à ses parents ou un jouet à son enfant. L'enthousiasme ne dure qu'un temps... surtout pour les jeunes enfants.

  • Qui ramassera les crottes ?

  • Qui lui donnera à manger ?

  • Qui le sortira quand il pleuvra ?

Certainement pas les enfants... sauf la première semaine...

 

Le prix d'un chien

Un chien de race, dont les parents ont un pedigree, a un coût généralement élevé. Comptez entre 600 et 3000€ en fonction des races et des origines. Les chiens de races sont nombreux à attendre votre arrivée dans une SPA de votre région. On vous demandera une cinquantaine d'euros, frais qui couvrent la stérilisation, la vaccination et les frais d'identification.

 

Chien : male ou femelle ?

La femelle est généralement plus sociable avec les autres chiens et plus docile avec vous. Plus facile à éduquer, il est plus logique de préférer une femelle à un mâle quand on n'a jamais eu de chien. Un mâle est plus fugueur, plus bagarreur. Il vous faudra plus de poigne et d'autorité.
Une précision, qui peut paraître ridicule... votre joli chiot va grandir, et pourra saillir votre chienne... même s'ils ont toujours vécu ensemble et qu'ils sont comme frères et sœurs !!... et oui !!
Voilà vous n'avez plus qu'à répondre à toutes ces questions. Vous trouverez bien le compagnon qu'il vous faut parmi la centaine de races disponibles...

 

À lire aussi

programme de vaccination du chien

Chiens dangereux : Quelle législation ?

Bien gérer la cohabitation bébé - animal


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 15/09/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
3 avis

Voir aussi

Retirez rapidement les tiques pour éviter les maladies
Lésions cutanées, transmission de bactéries et parasites…, les tiques ne sont pas inoffensives ! Et …
Les effets du tabagisme passif chez le chien et le chat
Les animaux de compagnie exposés à la fumée de cigarette seraient, tout comme les hommes, exposés à …
Les animaux de compagnie en vacances : conseils
Les périodes de vacances sont un bouleversement du quotidien pour nos animaux de compagnie. Pour pré…