Chiens et chats : la chasse aux parasites est ouverte !

Détecter les parasites chez le chien et le chat
0 avis

Savoir détecter la présence de parasites chez votre ami poilu, c’est pouvoir l’en débarrasser rapidement et donc lui assurer une santé optimale ! Conseils pour une chasse efficace.
 

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Anne Pensis, vétérinaire
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 04/12/2013

Puces : leurs déjections trahissent leur présence!

Votre chien ou votre chat se gratte ? Sa peau est pleine de petites croûtes ? Faites le « test des déjections de puces » :

  • placez Médor ou Félix sur un support de couleur blanche (une table ou une grande feuille) ;

  • frictionnez-le ;

  • si vous voyez tomber des petits points  noirs, versez un peu d’eau dessus. S’ils se dissolvent et prennent une couleur rouge, ce sont des crottes de puces !

Votre ami est donc porteur de ces parasites. Une autre méthode efficace de détection des puces est de peigner le pelage avec un peigne à dents très serrées (type peigne à poux) : les puces adultes y seront piégées et donc démasquées !

 

Vers intestinaux, pas toujours visibles…

Plus difficiles à détecter : les vers intestinaux. Cependant, un ballonnement persistant et une diarrhée chez votre petit carnivore doivent vous faire penser à une infestation par des vers intestinaux. Ces derniers peuvent être visibles à l’extérieur de l’animal, sous forme de petits « grains de riz » près de l’anus ou de longs fils blancs ou rouges dans les selles, mais la plupart du temps, seuls les signes digestifs cités plus haut témoignent de leur présence.

 

Traquez les tiques !

Après chaque promenade dans un endroit contenant beaucoup de végétaux (parcs, bois…), ou partout en région méditerranéenne, n’oubliez pas d’inspecter la peau de votre carnivore domestique. Principalement au niveau de la tête et des pattes, zones de prédilection des tiques.
Celles-ci mesurent entre 2 mm et 2 cm, possèdent une bouche armée de crochets et un corps gris à brun, bien visible sur la peau. Certaines sont vectrices de maladies : ne tardez pas à les ôter avec un crochet prévu à cet effet !
 

Le conseil de votre pharmacien GIPHAR

  • Et la prévention dans tout ça ?

Pour protéger votre ami des parasites, rien de plus facile ! Il suffit de déposer chaque mois une pipette contre les parasites externes sur sa peau et de lui administrer un vermifuge 2 à 4 fois par an !

 

À lire aussi

Les tiques chez le chien et le chat
Chiens et chats : déclarez la guerre aux parasites !
Les petits parasites de votre animal


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Anne Pensis, vétérinaire
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 04/12/2013

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les symptômes et les traitements de la gale chez le chien
Depuis quelques jours, votre chien n’arrête pas de se gratter ? Il est possible qu’il ait la gale… C…
Retirez rapidement les tiques pour éviter les maladies
Lésions cutanées, transmission de bactéries et parasites…, les tiques ne sont pas inoffensives ! Et …
Les effets du tabagisme passif chez le chien et le chat
Les animaux de compagnie exposés à la fumée de cigarette seraient, tout comme les hommes, exposés à …