Chiens d’assistance : ça change la vie !

Les chiens d’assistance Handi’Chiens pour les personnes à mobilité réduite
0 avis

L’association Handi’Chiens éduque des chiens d’assistance pour les personnes à mobilité réduite. Depuis plus de 24 ans, elle crée de magnifiques duos de vie.
 

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Antoine Collard
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 20/05/2015

Ramasser un téléphone portable tombé par terre, attraper une bouteille d’eau en hauteur, ouvrir une porte sans l’abîmer… Voici quelques-unes des 50 tâches qu’Atéa, Golden Retriever, effectue sans broncher pour aider Marie. Car Marie souffre de myopathie et se déplace en fauteuil roulant. Atéa est une « superchienne » en quelque sorte, dont l’association Handi’Chiens a le secret.

 

Un chien bien élévé…

« L’éducation des chiens comme Atéa s’étend sur 2 ans », explique Brigitte Lamorte, présidente de l’association. « Nous sélectionnons un chiot à l’âge de 8 semaines et nous le confions à une famille d’accueil ». Tous les 15 jours, la famille d’accueil suit 2 heures de cours dispensés par les éducateurs d’Handi’Chiens. « La famille s’engage à en faire peu à peu un chien bien élevé capable de ne pas tirer sur sa laisse, d’être calme et social à l’extérieur. »

 

… et spécialisé

À ses 18 mois, Atéa quitte sa famille d’accueil et termine sa formation dans 1 des 4 centres français d’Handi’Chiens. Prise en charge par des éducateurs spécialisés, elle se familiarise à la proximité du fauteuil roulant et apprend à enchaîner des commandes de plus en plus complexes :  allumer et éteindre la lumière, marcher à reculons, etc.

 

Rencontre magique

Arrive ensuite le moment crucial de la rencontre entre Atéa et sa future maîtresse ! « Les personnes handicapées viennent séjourner dans l’un de nos centres pour un stage de 2 semaines », raconte Brigitte Lamorte. Elles choisissent d’abord leur compagnon à quatre pattes. « On assiste souvent à de véritables coups de foudre. » Une fois les couples formés, la personne prend en charge son chien nuit et jour au sein du centre. Secondée par les éducateurs, elle apprend à lui faire exécuter toutes les commandes apprises préalablement, dans des contextes réels comme les transports en commun ou les magasins, par exemple.

 

Une nouvelle vie qui commence

Après les 2 semaines de stage, une fête de remise est organisée. C’est à ce moment-là qu’Atéa a été remise symboliquement à Marie par sa famille d’accueil. Le début d’une longue complicité. « Atéa m’assure une autonomie que j’avais perdue », raconte Marie. « Mais elle permet également aux gens de venir plus facilement vers moi. » Brigitte Lamorte confirme : « Tous les témoignages concordent : le chien fait oublier le fauteuil. Il suscite le contact ».

 

Appel permanent aux dons

  • Chaque année, Handi’Chiens remet gratuitement 130 chiens d’assistance aux personnes souffrant d'un handicap moteur.

  • Toutes les personnes à mobilité réduite peuvent faire une demande.

  • Un chien coûte 13.600 euros à l’association, qui emploie 28 salariés et compte près de 500 bénévoles.

  • Une structure sont le financement repose uniquement sur les dons... N'hésitez pas !

  • Plus d’infos : www.handichiens.org.

 

À lire aussi

« J’ai élevé un chien guide d’aveugles »

Comment préparer votre chien à l'arrivée du bébé ?


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Antoine Collard
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 20/05/2015

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les symptômes et les traitements de la gale chez le chien
Depuis quelques jours, votre chien n’arrête pas de se gratter ? Il est possible qu’il ait la gale… C…
Retirez rapidement les tiques pour éviter les maladies
Lésions cutanées, transmission de bactéries et parasites…, les tiques ne sont pas inoffensives ! Et …
Les effets du tabagisme passif chez le chien et le chat
Les animaux de compagnie exposés à la fumée de cigarette seraient, tout comme les hommes, exposés à …