Les diarrhées du cheval adulte

Traiter la diarrhée chez le cheval
10 avis

Elles sont difficiles à appréhender pour un vétérinaire car il existe énormément de causes différentes difficiles à déterminer avec certitude.
 

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/11/2012

Elles sont difficiles à appréhender pour un vétérinaire car il existe énormément de causes différentes difficiles à déterminer avec certitude.

On distingue deux cas :

  • Les diarrhées d'apparition brutale, ce sont les diarrhées aiguës.

  • Les diarrhées qui durent depuis longtemps, ce sont les diarrhées chroniques.


Il est très important de détecter ce problème le plus tôt possible afin d'éviter de graves complications (animal en état de choc).
 

Les diarrhées aiguës chez le cheval

Signes cliniques les plus marquants lors de choc :

  • déshydratation,

  • sueur, douleur abdominale,

  • abattement,

  • fièvre ou hypothermie...


Causes les plus fréquentes :

  • le stress,

  • des agents pathogènes (bactéries comme Salmonella ou Clostridium),

  • des toxiques : il faut savoir que certains antibiotiques entraînent une dérive de la flore bactérienne intestinale et la prolifération de bactéries indésirables,

  • l'alimentation : trop de grains d'un coup ; un changement d'aliment sans transition ; ou un cheval qui a avalé du sable en prairie.

 

Les diarrhées chroniques du cheval

Signe clinique le plus marquant : l'amaigrissement.

Causes les plus fréquentes :

  • verminose gastro-intestinale,

  • des toxiques : certains anti-inflammatoires donnés peuvent créer des ulcères gastro-intestinaux (les poulains y sont plus sensibles),

  • des tumeurs, abcès, l'insuffisance rénale, l'insuffisance hépatique.

 

Les diarrhées chroniques sont difficiles à gérer.
Généralement le pronostic n'est pas très bon.

 

Les principes du traitement  de la diarrhée chez le cheval

Le traitement est le plus souvent un traitement symptomatique, qui vise à soulager le cheval le plus rapidement possible car les étiologies sont très difficiles à déterminer.

  • pour lutter contre la déshydratation il est souvent nécessaire de perfuser le cheval,

  • si le problème est infectieux, des antibiotiques seront donnés,

  • des pansements pour protéger et soulager la paroi intestinale contre l'inflammation peuvent être donnés par voie orale,

  • des anti-inflammatoires non stéroïdiens,

  • en cas de diarrhées chroniques on pensera aux vermifuges, à donner du foin...


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Comité éditorial Giphar
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 21/11/2012

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
10 avis

Voir aussi

L'alimentation du cheval
Les aliments du cheval sont réparties en deux sortes : les aliments concentrés et les aliments gross…
Les risques du tétanos chez le cheval
C'est une maladie qui provoque des troubles nerveux graves entraînant la mort en quelques jours si r…
Comment éliminer les vers chez le cheval ?
Le mode de garde actuel des chevaux, regroupés en grand troupeaux, dans des espaces de pâture peu im…