Les tumeurs de la mamelle chez le chien et le chat

Les symptômes et les traitements tumeurs des tumeurs mammaires chez le chien et le chat
6 avis

Les tumeurs mammaires regroupent plus de la moitié des tumeurs dans l'espèce canine. Elles sont très fréquentes. Chez les chats, c'est une localisation de tumeurs également courante. Zoom sur ces tumeurs...
 

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julien Delamur, vétérinaire
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 23/01/2014

Quels animaux sont concernés par les tumeurs mammaires ?

Ces tumeurs affectent en majorité le vieil animal (à partir de 10 ans). La grande majorité des femelles atteintes sont des chiennes ou des chattes non stérilisées (ou stérilisées très tard). Il n'est pas improbable qu'une tumeur mammaire se développe chez un mâle ou chez un jeune animal... mais les cas sont exceptionnels.
Les progestérones utilisées pour supprimer les chaleurs provoquerait également des changements hyperplasiques et néoplasiques sur la glande mammaire des chiens et des chats... Attention donc à l'utilisation de ces médicaments qui doivent rester exceptionnels.

 

Tumeurs mammaires chez le chien et le chat : les signes cliniques

Les tumeurs mammaires sont au début petites, semblables à des petits nodules de la grosseur d'un plomb de chasse. Ils peuvent être isolés ou bien formant un chapelet de petites grosseur le long de la chaîne mammaire.
La taille de ces masses augmente généralement, pouvant atteindre plusieurs centimètres et même traîner sur le sol sur les cas les plus sévères. Les tumeurs malignes sont plus enclines à adhérer aux tissus adjacents et sont souvent recouvertes par de la peau ulcérée.
L'animal peut tout à fait avoir un comportement normal, du moins au début de la maladie. Ensuite, la douleur, les infections et les métastases (pulmonaires) occasionnées par ce tumeurs peuvent l'handicaper fortement.

 

Diagnostic des tumeurs mammaires chez la chatte ou la chienne

Pour un vétérinaire, le diagnostic est simple et rapide. Néanmoins il est important de consulter rapidement afin de mettre en place un traitement et d'éviter des confusions avec des mastites ou des hyperplasies de la glande mammaire.
Si sur la grande majorité des chattes (90%), ces tumeurs sont malignes il est souvent nécessaire d'avoir recours à des analyses histo-pathologiques pour caractériser la tumeur et pouvoir ajuster le traitement.

 

Parmi les tumeurs malignes de la glande mammaire, citons les plus fréquentes :

  • l'adénocarcinome,

  • l'épithélioma trabéculaire,

  • le sarcome,

  • l'épithélioma à cellules fusiformes.

 

Certaines tumeurs sont bénines mais nécessitent néanmoins un traitement :

  • l'adénome,

  • le papillome

  • ou le fibro-adénome.

 

Traitement des tumeurs de la mamelle

Le traitement recourt à la chirurgie. Il consiste à enlever le plus précocement possible la chaîne complète (même si une seule mamelle est atteinte).

Des vétérinaires conseillent en même temps de stériliser la femelle mais aucune étude n'a démontré que cette pratique prévenait des récidives.

De contre-indications existent : votre animal ne doit pas déjà avoir développé de métastases pulmonaires ou sur une large zone autour de la tumeur.
En complément, des vétérinaires peuvent proposer une radiothérapie ou une chimiothérapie.

 

Prévenir les tumeurs mammaires chez la chienne et la chatte

Une stérilisation précoce est conseillée et permet de prévenir de la survenue de ces tumeurs. Les chiennes stérilisées avant le premier cycle oestral ont un risque de tumeur mammaire aussi faible que pour un mâle !!
Après la seconde chaleur, l'effet préventif de la stérilisation diminue rapidement.
Attention également à l'emploi de médicaments utilisés pour supprimer ou interrompre les chaleurs !!

 

À lire aussi

Les tumeurs mammaires chez la chienne
Les étapes sexuelles importantes chez la chienne
Vie sexuelle et contraception chez la chatte
Mon chat vieillit... Que faire pour l'aider ?


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Julien Delamur, vétérinaire
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 23/01/2014

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
6 avis

Voir aussi

Les vaccins et soins chez le chaton
Lorsqu’on décide d’adopter un chaton, il faut bien entendu prévoir le matériel nécessaire pour bien …
Retirez rapidement les tiques pour éviter les maladies
Lésions cutanées, transmission de bactéries et parasites…, les tiques ne sont pas inoffensives ! Et …
Comment choisir et entretenir la litière de votre chat ?
S’il vit à l’intérieur, votre chat utilise sa litière tous les jours. Bien la choisir et bien l’entr…