Cystite : les chats aussi !

La cystite féline
0 avis

Il n’y a pas que les humains qui peuvent être atteints de troubles urinaires. Les chats aussi peuvent souffrir d’une cystite ! Ce genre d’infection ne doit pas être pris à la légère.

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE
A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Anne Pensis
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/11/2016

Un chat qui urine hors de son bac ou se plaint dans sa litière, des urines plus fréquentes que d’habitude ou teintées de sang… Autant de symptômes qui peuvent traduire une cystite. Cette inflammation de la vessie est une affection fréquente chez les félins domestiques. Elle peut apparaître suite à la présence de cristaux et/ou de bactéries dans l’urine ou encore de tumeurs dans la vessie. Elle peut aussi être secondaire à certaines maladies comme le diabète. Parfois, on ne trouve pas la cause primaire de la cystite ; on parle alors de cystite idiopathique.

 

Comment détecter un trouble urinaire chez votre chat ?

Si votre chat présente un changement dans ses habitudes urinaires, consultez un vétérinaire sans attendre. Par le biais d’une analyse d’urine et/ou d’une échographie, il pourra confirmer le diagnostic et remédier à la cystite. C’est important, non seulement pour soulager votre chat, mais aussi pour lui éviter des complications potentiellement fatales ! En effet, si des cristaux sont présents dans l’urine, ils peuvent s’agglomérer et former des calculs qui vont obstruer les voies urinaires de votre animal. Ce risque d’obstruction est plus élevé chez les chats mâles, qui ont un urètre plus long et sinueux que les femelles.

 

Facteurs prédisposants de la cystite chez le chat

Le mécanisme déclenchant les cystites idiopathiques et l’apparition de cristaux dans l’urine des chats n’est pas connu. Cependant, le stress, le surpoids, une alimentation inadaptée et le manque d’activité semblent jouer un rôle non négligeable dans l’apparition de la maladie.

 

Peut-on prévenir les cystites félines ?

Oui… en agissant sur l’un des principaux facteurs de risque : l’excès de poids ! Pour prévenir l’apparition des cystites, il convient de surveiller et de contrôler le poids de votre chat. Votre vétérinaire peut notamment proposer de le mettre au régime ou d’étendre et de varier son environnement, afin qu’il fasse davantage d’exercices.  
 

À lire aussi

Infections urinaires du chat

Le vieux chat et l'urée

 


Haut de page

A PROPOS DE CET ARTICLE
Rédigé par : Anne Pensis
Relu et approuvé par : Comité éditorial Giphar
Mis à jour le : 01/11/2016

Cet article vous a plu ? Faites le savoir :
0 avis

Voir aussi

Les symptômes et les traitements du coryza chez le chat
Atchoum ! Yeux larmoyants, nez souillé, éternuements, manque d’appétit… Les symptômes du coryza ont …
Les vaccins et soins chez le chaton
Lorsqu’on décide d’adopter un chaton, il faut bien entendu prévoir le matériel nécessaire pour bien …
Retirez rapidement les tiques pour éviter les maladies
Lésions cutanées, transmission de bactéries et parasites…, les tiques ne sont pas inoffensives ! Et …